ANNA OU LA VIE

▬ bienvenue à slowdown; dernier membre inscrit sur le forum.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Témoignage de June, 16 ans

Aller en bas 
AuteurMessage
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Témoignage de June, 16 ans   Sam 24 Nov - 14:51

Citation :
Bonjour,

Chose promise, chose due, je vous envoie donc mon témoignage. Si vous pouviez le publier sur votre blog qui est si bien fait ce serait génial. Merci de votre réponse sur mon blog en tout cas!

Difficile de commencer ce témoignage: raconter mes TCA (troubles du comportement alimentaire) c'est livrer une partie de moi-même. Mais je me dois de le faire, pour la prévention, pour éviter que d'autre ne tombe dedans. Commençons...

Considérons que je m'appelle June, je suis une adolescente de 16 ans et je suis confrontée aux TCA depuis plus de 2 ans. Depuis toute petite j'ai toujours été réservée car je me sentais différente des autres enfants de mon âge: je ne trouvais pas ma place dans ma famille avec mes 2 grandes soeurs et mon QI bien supérieur à la moyenne...

La véritable descente aux enfers à commencer par une mésaventure: un soir où je rentrais du lycée, j'ai été abordé par un homme cherchant son chemin qui m'a forcé à monter dans sa voiture et m'a violé. Cet événement fut un véritable choc pour moi, je me sentais souillée, je ne faisais plus confiance à qui que ce soit et, surtout, je refusai d'en parler, j'avais trop honte. Progressivement, j'ai ressenti une grande solitude, une incompréhension, que je me suis efforcée de combler par la nourriture. C'est ainsi qu'a débuté la boulimie.

Trois mois plus tard, ma meilleure amie s'est suicidée. Nouveau drame et nouvelles répercussions: restrictions alimentaires draconiennes suivies de crises de boulimies incontrôlables mais sans vomissements. Je grossissais progressivement alors que j'avais toujours été assez fine.

J'étais extrêmement mal dans ma peau, je ne supportais plus de me voir dans un mirroir. J'ai fini par tombé dans la vraie dépression et, malgré l'aide d'un psychologue, j'ai fait ma première tentative de suicide. C'est alors qu'une étrange idée m'est venue à l'esprit. Sans savoir pourquoi, je me suis fixée une date: le 6 Septembre 2006, à laquelle je devrais arrêter de manger.

Et je m'en suis tenue à ce plan totalement saugrenu. Je ne mangeais plus qu'une cuillère à soupe de légumes par jour et j'ai très rapidement perdu du poids.Ce fut le début d'une terrible descente aux enfers que l'on nomme anorexie.
Je me suis complètement repliée dans un monde qui n'appartenait qu'à moi et où je régissais tout à la manière d'un tyran, imperturbable.
Tout s'écroulait autour de moi mais je ne m'en apperçevais pas, je me sentais immortelle et niais en bloc les diagnostics des médecins. Pour moi, je n'étais pas anorexique, les anorexiques étaient des filles complètement folles qui se faisaient vomir, pas moi.

En octobre, j'ai connu un nouveau choc: mon deuxième viol, plus terrible que le premier car ce fut une "tournante". Là encore je n'en parlais pas mais je souffrais à n'en plus finir. Cette douleur intérieure je la répercutais sur mon corps qui en subissait les graves conséquences: mes cheveux tombaient, j'étais exténuée, j'ai été contrainte d'arrêter le sport, je me suis coupée de tout le monde: ma famille, mes ami(e)s, plus rien ne m'importait car ils ne me comprenaient pas.

Avant les vacances de la Toussaint, les médecins m'hospitalisèrent, j'étais passée en 2 mois de 63 à 48 kg pour 1m66. Cette hospitalisation dura 1mois et demi durant lequel je repris péniblement à l'aide d'une sonde gastrique 2 kilos que je n'acceptais pas du tout.

A ma sortie, ma famille et mes médecins m'assurèrent que le plus dur était derrière moi mais il n'en fut rien...J'ai continué mes restrictions alimentaires farouchement, toujours écrasée de tristesse.
En décembre 2006 je pesais 35kg pour 1m66. J'étais dans un état de fatigue lamentable, je ne souhaitais plus qu'une seule chose: mourrir.
J'ai alors fais ma seconde tentaive de suicide qui échoua une fois de plus.
Alors qu'une nouvelle hospitalisation était programée après les fêtes de fin d'année, mon comportement vis à vis de la nourriture changea brutalement.
Une nuit je fis un malaise très important, je crus véritablement que c'était la fin. C'est à ce moment précis que mon instinct de survie se fit sentir.Je me traînai, à bout de forces jusqu'à la cuisine,ouvrai le frigo et dévorai tout ce que je fus en mesure d'ingurgiter. Après cette première crise, la boulimie fut une composante quotidienne de mon existence, me rongeant davantage chaque jours.
Je repris rapidement beaucoup, beaucoup de poids et subis les répercussions des vomissements: oesophage brûlé et dents rongées par les acides qui se déchaussaient. Je faisais régulièrement de petites rechutes anorexiques d'une ou deux semaines mais sans grande importance. A l'aube de mon entrée en terminale mon poids atteignait les 69kg soit 34kg supplémentaires en 8 mois. Une véritable catastrophe...

Aujourd'hui encore j'ai beaucoup de mal, je ne suis pas encore sortie de ces maladies mais je me bats contre elles. Bien sûr mon action est très minime: je fais fermer des sîtes pro-ana, je signe des pétitions et je publie ce témoignage mais je me dis que si tout le monde en faisait autant, peut être que ce fléau qui consiste à considérer l'anorexie ou la boulimie comme des modes de vie serait éradiqué.

Le plus important à garder à l'esprit est que l'anorexie et le boulimie sont de véritables maladies dans lesquelles nous tombons aveuglement et qui sont indépendantes de notre volonté!

Je souhaite beaucoup de courage à toutes celles et ceux qui se battent au quotidien!

June.

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignage de June, 16 ans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» LA CONFIRMATION (témoignage)
» VIDÉO: Un réel fait vécu; Jésus m'a sauvé ! Témoignage d'une Québécoise :
» besoin de témoignage: qu'est-il advenu des tzr?
» Témoignage de myriam suite a une NdE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANNA OU LA VIE :: » Anna Ou La Vie, En Détails « :: Les Témoignages-
Sauter vers: