ANNA OU LA VIE

▬ bienvenue à slowdown; dernier membre inscrit sur le forum.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Témoignage d'Anna, 14 ans

Aller en bas 
AuteurMessage
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 32
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Témoignage d'Anna, 14 ans   Dim 25 Nov - 16:15

Citation :
Deux ans et bientôt trois ans que dure cette histoire. En 2005 mes parents se sont séparés. J'étais alors en 6ème. Au début tout allait bien. J'allais chez mon père, et je voyais ma mère le mercredi.
On m'avait tout annoncé le jour de mon anniversaire. Le 24 mars 2005


Puis en Août je découvris le copain à ma mère. Celui avec qui j'avais entendu ma mère parler pendant des nuits durant avant que je sois au courant du divorce. Celui que j'espérais qu'il n'existe pas. Celui que je ne voulais pas connaître. Celui qui avait remplacé mon père de la vie de ma mère.
Il essayait d'être gentil avec nous. Mon petit frère n'y vit que du feu. Il l'adorait.
Mais moi, c'était différent. Je ne l'aimais, je ne savais pas pourquoi. (je ne l'aime tj pas...)
Il est faux. Il nous mentait. Il fesait semblant.

Je ne m'en suis rendu compte il n'y a pas longtemps mais je continu.
Ma mère était heureuse avec lui. J'essayais de la comprendre... A partir de ces vacances, rien ne fut pareil. Ma mère était toujours au téléphone, même l'unique jour où on avait l'occasion de la voir dans la semaine. Mon père s'était trouvé une Russe.L'année a commencé... Puis j'ai commencé à sérieusement changer. Je me suis refermée sur moi même. Je ne parlais plus autant qu'avant.Mes amies ne se rendèrent compte de rien. J'ai écris des poèmes sur le sujet de la mort, j'écrivais des choses horribles dont je ne veux même pas parler.

En décembre, fut venu noël. Un jour que je déteste. J'ai passé noël avec ma famille... enfin je n'appelle pas un noël une soirée restée assise sur un canapé à attendre que ces **** réalisent que j'existe.Je suis entré dans une dépression. Mon père ne fesait plus attention à moi, ni ma mère. Je n'ai plus mangé. J'ai commencé à perdre du poid. Je me privais de manger. J'avais faim pourtant...Puis j'ai pu rencontrer quelqu'un qui me comprennait d'après moi. Enfin, je pouvais lui parler,tout lui dire. Il m'aidait. Il m'a sorti de là. J'ai continué ma vie. Normalement, en ne fesant pas attention à ce qui se passait chez moi, ni les engueulades au téléphone, ni les pleurs de mon père, ni les menaces entendues.Puis les évènements s'enchainaient... Puis 2006, Puis la rentrée en 4ème... ma mère devenait méchante et méprisante envers moi, et envers mon petit frère attentionnée et gentille. Je ne comprennais pas. Et je ne comprend toujours pas. (Bon je passe les journées). Puis mon père a perdu sa Russe. Elle ne voulait plus de lui. Il est entré dans une sérieuse dépression.

Puis est arrivé le mois de mars 2007. J'ai eu mon premier petit ami. Qui une semaine plus tard me harcela jour et nuit pr faire l'amour avec moi. Je l'ais plaqué parce que je ne voulais PAS. J'ai du le... recourir à la violence pour qu'il me laisse tranquille. Avant que je sorte avec lui, j'ai oublié de dire, j'avais perdu ma meilleure amie. Je me retrouvais seule. Puis j'ai commencé à ne plus manger correctement. Je sautais des repas. Est arrivé Juillet. Je suis allée en Italie avec ma mère et mon petit frère. J'ai passé de bne vacance. J'ai revu mon cousin et tout... Je recommençais à manger... je pensais que tout s'arrangeais finalement... Puis je suis revenu en France. Et là... le vrai cauchemar à commencé.

Ma mère a sorti les histoires d'argents, de maison.. de frics... Elle demandais déjà 400 euros par mois alors qu'elle n'en avait aucun droit. Elle gagnait plus d'argent que mon père et elle lui demandait une pension. Elle demanda 120.000 euros à mon père pour la part de notre maison. Il y eu des moments où nous aurions du déménager, mais à chaque fois on s'en sortait juste. Mon père déprimait horriblement. J'ai eu peur. Je fesais des crises d'angoisses.

Puis il y eu une ENORME histoire. Je ne vais pas raconter en détail, ça serai trop long. Pendant le mois d'aout je ne pouvais pas manger. Mon père était en dépression, il n'achetait plus à manger. Je mettais bcp de volonté pour pouvoir manger, j'allais à Aix pr manger et tout... (j'ai oublié de dire, j'avais un nouveau petit ami). Mais un jour où je suis aller à Aix.... mon copain m'a fait boire, et a profité de moi. Il m'a en quelque sorte violé. Je ne voulais plus retourner en ville...Je n'ais plus mangé, plus parlé. Je me contentais de vivre. Ma mère ne finissait pas. Elle a demandé la garde alternée.

A partir du mois de Septembre, je devrai aller chez elleune semaine sur deux. Je ne voulais pas. Mais je n'avais pas le choix. Ma mère me l'a imposé. Mon petit frère s'en foutait. Il était aveugle à ce qui se passait.Puis... j'ai commencé à passé mes nuits à parler avec mon meilleur ami (avant je lisais la nuit, je suis insomniac). Je lui parlais de tout. Il me parlait de tout. Puis lui aussi est entré en dépression. Son père était devenu fou (ça fesait longtemps) et sa mère ne s'occupait plus du tout de lui. Il vivait comme ça depuis trois ans. Mais là... il voyait que j'allais mal. Et il voyait la rentrée arrivée petit à petit. De plus en plus vite. Il rêve depuis tout petit de retourner où il est né, en Martinique. Et il le fera je le sais. Il entra donc en dépression... à ce moment... j'eus envie de me tuer... J'ai tenté un suicide. Je ne supportais plus de vivre avec un frère qui m'insultait à longueur de journée, un père qui me disait responsable de tout, et une mère qui m'engueulait dès que j'ouvrais la bouche. Ma tentative à bien sur raté sinon je ne serais pas là à raconter :/

Puis la rentrée est arrivée, j'avais perdu plus de dix kilos et j'étais mal. Je ne souhaitais plus jamais recommencé, c'était beaucoup trop égoïste. Mon meilleur ami avait besoin de moi et j'avais voulu fuir la réalité. La rentrée se passa plutôt bien. Je pensais que ce moment allait passer. J'avais de nouveaux amis, je riais au collège mais pleurais encore chez moi. J'allais un peu mieu. Mon meilleur ami aussi. Au mois d'octobre, j'eu réussi enfin à plaqué mon copain. Avant je n'arrivais pas, il me menaçait de se tuer si je le plaquais. Il se frappait devant moi.Je ne pouvais plus supporter. Je l'ai donc appelé et lui ais tout dit. Revenons à mon père, il était dans une phase d'hystérie. Il achète ce qu'il peut. Alors qu'il était ruiné ! Il devait tout payer ! Il devenait fou ?

Au collège je souriais mais à l'intérieur je pleurais. Puis fut venu les vacances. Je n'entendis plus parler des histoires de mes parents. Mon père s'était trouvé une nouvelle russe. Il voulait se marier avec... ma mère me lachait un peu les baskets... mon frère ne m'insultait plus. J'étais seule, plus de petit ami, et tant mieu. J'étais dégoutée des garçons. Faut dire que je n'avais pas eu trop de chance :/


Puis le 31 octobre, j'ai passé la nuit chez mon meilleur ami. (Pour la 1ère fois ! ^^) Bon qui n'est plus mon meilleur ami mnt -_-' Mais mon petit ami :S (je le connaissais depuis deux ans lui, et j'avais entièrement confiance en lui. Et il était sincère ! ) Tout s'arrangeait pour moi. Mais... Ca ne pouvait pas finir comme ça. Après la rentrée je du passer une semaine chez ma mère (la semaine dernière). Elle m'engueulait tout le temps. Puis me disais que je n'étais qu'une petite adolescente chiante et insolante. Pourtant je ne disais rien, je ne parlais pas. Je restais calme. Je ne voulais pas me faire crier dssus :S Son copain en rajouta, il me pouri la vie. Puis maintenant l'hiver arrive. Mon père dépasse de l'argent alors qu'il n'a plus rien, et ma mère cri tout le temps. Mon meilleur ami/petit ami va mal. Mais je tiens.

Je veux juste faire passer un message. Ne commençez JAMAIS à ne plus manger. Aujourd'hui j'ai un projet pr l'avenir, dès que j'ai 18 ans je pars le plus loin possible. J'ai des moments difficiles mais je vis. On a qu'une seule vie et il ne faut pas la gacher avec les évènements passés. S'il vous plaît, ne gachez pas votre vie. Nous n'en avons qu'une seule.

Anna

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignage d'Anna, 14 ans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» Anna et Mister God
» besoin de témoignage: qu'est-il advenu des tzr?
» Témoignage de myriam suite a une NdE
» Le témoignage dramatique des Hommes de la forêt.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANNA OU LA VIE :: » Anna Ou La Vie, En Détails « :: Les Témoignages-
Sauter vers: