ANNA OU LA VIE

▬ bienvenue à slowdown; dernier membre inscrit sur le forum.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Automutilation

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 32
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Automutilation   Ven 28 Déc - 14:53

Je suis en Angleterre, pardonnez mon manque de participation sur le forum ces temps-ci. Sachez cependant que je vous lis avec attention et que je suis tres fiere de vous. C'est super important d'arriver a verbaliser!

Liloue je suis encore une fois entierement d'accord avec ce que tu dis sur le destin. C'est trop facile de se dire qu'on ne peut pas changer le cours des choses. On est responsables de ce que l'on est a travers nos choix.

Mais je n'irai pas plus loin car je ne veux pas tomber ds le hors-sujet. Si vous voulez en discuter n'hesitez pas a creer un nouveau sujet de discussion.
Bisous a tous!

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
Liloue
Membre Très Actif
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 27
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Automutilation   Dim 30 Déc - 16:36

Merci coton Smile

Pour ce qui est des crises, tu ne peux pas imaginer le nombre de fois ou j'ai pu me couper sans raison aucune, juste parce que c'était comme ça, il fallait qe je le fasse un point c'est tout. Parfois même j'allais jusqu'a me couper, écrire des chooses sans même les controler ni m'en souvenir le lendemain (oui oui je suis un cas, ça fait peur lol). Après coup et avec un peu de recul je me demande encore pourquoi je faisais ça sans réelles raisons, enfin sans raison sur le moment parce que les raisons profondes étaient malheureusement toujours présente. Jai trouvé plusieurs hypothèses... L'automuilation est une drogue, au sens ou elle nous libère bien sur, mais aussi sur le plan physique. Lorsqu'on se coupe le cerveau libère de l'endorphine qui atténue la douleur (je ne sait pas pour vous mais moi je n'avais jamais mal quand je me coupais, enfin pas sur le moment) et il y a une faible accoutumance a cette substance au niveau du cerveau mais je pense que c'est une raison mineure. L'hypothèse la plus plausible pour moi c'est je crois que je ne voulais pas oublier. J'avais besoin de me rappeler que je n'étais pas toute seule, que malame était la et quand je ne m'en servais pas pendant un moment (a l'échelle un moment = une semaine ou 2) j'avais besoin de revoir toutes ces coupures sur mes bras, j'avais besoin de continuer a me couper, j'avais besoin de mon sang. Pour etre franche j'aimais mes coupures et mes cicatrices et quand mes bras redevenaient neutre j'avais besoin de les redécorrer. Après moi c'est comme ça que je l'ai vécu, j'avais besoin de tout ça. Peut-être aussi que ces crises ne sont qu'un pétage de plomb a petite échelle, juste envi de se faire du mal comme ça, sans raisons apparente, juste parce que ça fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://ptiteangeperdue.skyblog.com
[Anna]
Nouveau Membre
avatar

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 25
Localisation : Jouques
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Automutilation   Lun 7 Jan - 23:45

Ce petit "homme" dans la tête, il sera impossible de le faire partir, chacun l'a en sois, c'est une partie de sois même qui se réveille, il faut juste vivre avec et au bout d'un moment oublier son existence.
Revenir en haut Aller en bas
http://nonvoglio.skyblog.com
imparfaite16
Nouveau Membre


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: ..   Lun 15 Sep - 4:24

moi il m'ets arrivé de le faire dans mes phases les plus down, quand je narrivais plus a trouver lespoir dont javais besoin pour continuer, quand jetait perdue et que jme detestait tellement mais que je me sentait incapable de parler a qui que ce soit.
je narrive toujours pas a comprendre pourquoi je le fait mais quand je le fait, chaque fois, c'ets parce que je souffre trop.
Revenir en haut Aller en bas
Liloue
Membre Très Actif
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 27
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Automutilation   Sam 20 Sep - 19:56

peut-être simplement parce qu'au moins quand le sag coule c'est une façon de s'ouffrir, a ce moment la tu sais que tu as le droit de souffrir parce que n'importe qui souffrirai avec cette plaie, par contre les douleurs intérieurs personne ne peut les comprendre ou les patgare. Moi c'est comme ça que je le vis, enfin plus ou moins. Avec des années d'effort j'ai toujours du mal a exprimer mon automutilation. Mais en tout cas c'est dur, très dur, mais tellement beau et salvateur que jamais aucune drogue ne pourra remplacer ma lame dans mon coeur. je suis peut-être folle, surement, mais je l'aime plus que tout et elle revient a présent dans ma vie. Peut-être parce qu'en ce moment tout va mal
Revenir en haut Aller en bas
http://ptiteangeperdue.skyblog.com
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 32
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Automutilation   Sam 20 Sep - 20:18

Se couper c'est une façon de concrétiser physiquement la douleur intérieure que l'on ressent: celle que l'on ne peut pas voir, celle que l'on ne peut pas toucher. De plus, on a souvent l'impression que le sang qui coule contient tout notre chagrin, toute notre colère, toute notre douleur. Une façon de se "purifier" aussi, je pense.
Les filles, vous POUVEZ arrétez l'automutilation, on est nombreuses à être passées par là et à avoir réussi à couper court à tout ça! Au début, c'est dur, on a envie, dans nos moments de rages et de désespoir on craque, mais petit à petit on le fait moins, et puis l'addiction diminue, on trouve d'autres moyens pour exorciser la douleur. Moi j'ai trouvé la parole, le meilleur remède qui soit! Et puis, finalement tu n'as même plus envie de prendre ta lame quand tout va mal, puisque, après avoir trouvé un autre moyen de te soulager, et bien tu réalises que tu n'as plus besoin de celui-ci Smile

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
Liloue
Membre Très Actif
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 27
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Automutilation   Lun 22 Sep - 22:10

Je suis totalement d'accord, mais je pense que pour l'automutrilation comme pour les TCAs, il faut être pret pour arreter et se battre corps et âme lorsque l'on en est pas capable est une perte de temps et de confiance en soi car on échoue forcément, enfin c'est mon expérience. Je me suis coupé quotidiennement durant six longues années et j'ai arreter du jour au lendemain, et même si j'aime toujours ça, je l'avoue, c'est une sensation merveilleuse, je sais que je ne retomberai pas aussi bas que j'ai pu l'être, car j'ai grandi, muri. J'ai appris a prendre du recul et a extérioriser mes souffrances.
C'est un long combat, mais ce battre avant d'être prète a le faire ne sert globalement pas a grand chose mis a part se casser les dents
Revenir en haut Aller en bas
http://ptiteangeperdue.skyblog.com
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 32
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Automutilation   Lun 22 Sep - 23:12

C'est vrai, il nous faut ce déclic...

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
marvin
Nouveau Membre
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Age : 24
Date d'inscription : 21/01/2011

MessageSujet: Re: Automutilation   Ven 21 Jan - 23:45

Cela fait environ 2ans que je pratique l'automutilation et jusque ici je n'avais pas trouvé le courage de le dire aux personnes les proches de moi. Il n'y a pas longtemps, j'ai rencontré une personne assez hors du commun qui m'a aidé à me dévoiler et à tout lui raconter, le problème c'est que du coup j'en ai parlé à mes meilleures amies mais elles ne m'ont pas soutenue autant que je l'espérais... L'une m'a reprocher d'être égoiste de ne parler que de mes problèmes tandis qu'elle est boulimique anorexique depuis 3ans et la seconde m'a reproché de lui avoir menti pendant tout ce temps. Du coup, je regrette énormément de leur avoir dit, car elles ne se doutaient de rien, et j'ai de plus en plus envie de me mutiler au point de me faire vraiment mal physiquement (je me suis déplacée une phalange en frappant dans un mur). Le problème avec cette personne qui m'a écoutée c'est qu'il pense m'aider en me mutilant au lieu que je le fasse moi même, et je ne sais pas comment lui dire non, car je n'ai plus que lui...
Revenir en haut Aller en bas
marvin
Nouveau Membre
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Age : 24
Date d'inscription : 21/01/2011

MessageSujet: Re: Automutilation   Dim 23 Jan - 23:20

Je trouve aussi quelque peu hypocrite de vos part de dire que les personnes qui se scarifient sont déséquilibrées car ces pratiques sont étranges alors que vous (et moi également) pratiquez l'automutiliation. Allez leur demmander ce qu'ils prensent de ça... Si nous devons considérer le type même de normalité, aucun de nous sur ce forum n'appartenons à cette catégorie. Donc je vous remercirais de respecter les pratiques de chacuns.
Revenir en haut Aller en bas
OhElliot
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Automutilation   Jeu 17 Fév - 22:00

La réaction de ton ami est un peu étrange (ou inquiétante ?). Est-il déjà passé par l'auto-mutilation ou le vit-il encore aujourd'hui ? Tu peux déjà lui demander qu'est ce qu'il le pousse à faire ça et puis, s'il est vraiment ton ami, il acceptera que tu lui dises non je pense Smile
Revenir en haut Aller en bas
marvin
Nouveau Membre
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Age : 24
Date d'inscription : 21/01/2011

MessageSujet: Re: Automutilation   Ven 18 Fév - 0:06

Mon ami m'a expliqué qu'il se mutilait dans l'unique but d'aider les gens, il n'en a pas besoin et n'aime pas les marques contrairement à moi. Il dit qu'il s'entraine sur lui pour comprendre ce que ça fait. Il veut également que je l'appelle avant de me mutilier pour que je lui dise sur quelle partie de mon corps je vais le faire, de quelle manière, excetera, pour me conseiller et pour m'empêcher de le faire à un endroit trop voyant. Le problème c'est que même si c'est la seule personne avec qui je suis vraiment honnête, je n'arrive pas à lui donner toute ma confiance, car c'est une personne qui aime manipuler les gens, ce que je fais aussi à l'occasion. Je sais aussi qu'il ne faut pas que je m'attache trop à lui, car même si j'ai du mal à être proche de quelqu'un, avec lui ça pourrait être le cas, alors que je sais que de son côté ça ne sera jamais le cas. Enfaite notre relation n'est pas vraiment amicale et je ne sais pas vraiment comment la décrire. Ca serait le principe d'une amitiée amélioriée vu que nous couchons ensemble même si je n'en ai pas toujours envie, je le fais quand même. Je sais que c'est stupide mais j'ai peur qu'en refusant, il finisse par me laisser tomber. Et donc le côté amitiée laisse un peu à désirer...

Désolée pour le roman, merci à ceux qui le lirons.
Revenir en haut Aller en bas
OhElliot
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Automutilation   Ven 25 Fév - 15:36

Je pense qu'en ce moment tu es une personne fragile et sensible, vu ce que tu vis. D'habitude, je conseille souvent aux gens de se confier à leurs amis, de trouver des proches à qui parler mais là, il est possible que ton "ami" (à défaut d'autre terme) profite de cette faiblesse pour avoir le dessus sur toi. A mon avis, il vaut mieux que tu gardes une certaine distance avec lui. :S
J'ai aussi vécu une relation un peu spéciale avec un type. On a couché ensemble pendant très longtemps alors que je n'en avais même pas envie. J'acceptais pour pas me retrouver toute seule et du jour ou lendemain, j'ai pété un câble et lui ai dit stop. On s'est plus jamais revu. Mais j'étais sans doute pas dans le même état de détresse que toi et me retrouver seule n'a pas été une mauvaise chose, finalement.
Je vais pas te dire de préférer la solitude mais peut être que dans ton entourage, il y a d'autres personnes de confiance à qui tu pourrais parler ? (et qui ne profiteraient pas de ta situation).
Revenir en haut Aller en bas
marvin
Nouveau Membre
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Age : 24
Date d'inscription : 21/01/2011

MessageSujet: Re: Automutilation   Ven 25 Fév - 20:09

Je me suis réconcilliée avec une de mes amies mais nous ne parlons pas de mon problème, je ne veux plus en parler a mes amis après tous les dégats que ça a causé. J'ai également pris mes distances avec cet "ami" même s'il m'a plusieurs fois fait comprendre qu'il avait envie de me revoir, seulement je ne sais pas si je vais pouvoir résister longtemps, surtout qu'après les vacances je le croiserai souvent au lycée...
Tu as raison je suis une personne assez fragile et sensible, mais j'ai aussi appris à me fermer sentimentalement et je crois que je suis incapable de tomber amoureuse. Je ne suis pas non plus du genre à toujours rechercher la compagnie, la solitude ne me dérange pas.
Revenir en haut Aller en bas
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 32
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Automutilation   Mar 29 Mar - 0:38

marvin a écrit:
Je trouve aussi quelque peu hypocrite de vos part de dire que les personnes qui se scarifient sont déséquilibrées car ces pratiques sont étranges alors que vous (et moi également) pratiquez l'automutiliation. Allez leur demmander ce qu'ils prensent de ça... Si nous devons considérer le type même de normalité, aucun de nous sur ce forum n'appartenons à cette catégorie. Donc je vous remercirais de respecter les pratiques de chacuns.


Marvin,

Sache que nous ne pratiquons pas tous l'automutilation ici. Ou alors nous l'avons pratiquée une temps, mais c'est terminé. On ne peut pas nier (et même les personnes qui se scarifient régulièrement) que c'est une pratique malsaine. Se faire du mal, se couper volontairement, n'est pas quelque chose de naturel. Se couper ou vouloir se faire saigner témoigne d'une souffrance quelque part. Je ne pense pas que cela soit une question d'hypocrisie... Mais il faut savoir garder en tête ce qui est bien de ce qui est mal... Même si souvent dans les TCA tout ça est renversé, mélangé, voire les deux. Les admins sont ici aussi pour remettre les choses à leur place. Bien sûr on est là pour écouter, mais lorsque la limite commence à être franchie il faut que quelqu'un le dise. Je pense que le meilleur moyen d'aider les autres & de leur faire du bien est de leur dire la vérité simplement. Il n'y a aucun jugement de valeur, seulement de l'objectivité. Et je peux le dire en tant qu'ancienne accro à l'automutilation, se blesser volontairement est un acte déséquilibré oui. Nous refusons de faire l'apologie de ce genre de pratique, en revanche nous comprenons que l'on puisse agir comme ça... Il y a là une nuance très importante Wink

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Automutilation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Automutilation
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Automutilation
» L'Automutilation (ou scarification psychologique)
» Automutilation
» Réagir face à l'automutilation
» Trouble des mouvements stéréotypés - définition DSM-IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANNA OU LA VIE :: » Les Troubles Du Comportement Alimentaire « :: Discussions Autour Des TCA-
Sauter vers: