ANNA OU LA VIE

▬ bienvenue à slowdown; dernier membre inscrit sur le forum.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Boulimie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
orange
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 7
Age : 25
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Boulimie   Sam 22 Nov - 23:36

J'essayerais lundi et de toute façon je vous tiens au courant .
bonne fin de week-end bisous
Revenir en haut Aller en bas
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Dim 23 Nov - 12:42

OK, Courage !!! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
orange
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 7
Age : 25
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Boulimie   Lun 24 Nov - 22:39

Je lui ai dis..
enfin dis...
comme j'avais fini mon DS de maths 20mins avant, j'ai écris sur une feuille un peu tout sur ça quoi..
etj'lui ai donnée la feuille à la fin du cours...paske j'aurais ajmais pu reussir à lui dire comm ça.
et elle m'a dit aussi qu'il fallais que je voille un specialiste ...
ms j'lui ai dit pareil, que pour ça déjà faut que ma mère soit au courant et je me vois mal lui dire.
alors elle m'a dit qu'elle m'aiderais et que si j'dois allez voir qqn, elle viendrais avec moi, qu'elle ferait tout pour que j'y arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Mar 25 Nov - 4:30

Tu vois c'est super positif tout ça !! Bravo !! De bonnes nouvelles ça fait plaisir !! Tu es contente ? Soulagée ?

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
orange
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 7
Age : 25
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Boulimie   Mar 25 Nov - 20:40

j'avais super peur mais après j'étais soulagée.
Et comme elle à réagi ça m'a fait plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Mar 25 Nov - 20:57

J'imagine !!! C'est une super nouvelle pitchoune !! Wink

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
F.Angel
Super Membre <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Paris
Humeur : En lutte perpétuelle
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Ven 5 Juin - 22:02

Eh bien Orange, je trouve ça très bien ce que tu a fait (j'écirs cela plusieurs mois plus tard, mais bon). J'espère qu'aujourd'hui tu vas beaucoup mieux.
Vis à vis de la boulimie-anoréxie, il paraitrait que le passage de la boulimie après l'anoréxie est inévitble pour la guérison. Je ne suis pas vraiment d'accord avec ça. En tout cas, pour moi ça n'a pas marché. J'ai commencé par l'anoréxie (ou plutot une dépression anoréxique, car c'est la depression qui m'a conduit à l'anoréxie et non le contraire), je n'avais plus faim, donc je ne mangeais plus rien, ou presque rien; j'ai fini par "m'en sortir" seule mais j'ai l'intime conviction que ce n'était qu'un faux semblant de guérison, ensuite j'ai eu une période de boulimie (non vomitive) ce qu'il fait que j'ai pris plus de 10 kilos en 1 an à peu près. L'année suivante j'ai commencé à me faire vomir et à manger très peu, j'étais donc anoréxique-boulimique.
Pendant une période j'ai cru en la guérison, la seule et l'unique.Celle qui me permetrait d'aller mieux et de "réapprendre" à m'alimenter "correctement".Malheureusement ce fut une belle défet. J'ai fait une tentative de suicide, donc je me suis obligatoirement retrouvée hospitalisée. C'est à partir de cet instant là que j'ai eu l'espoir d'aller mieux, mais ce n'était que factice.Aujourd'hui je suis suivie pour la depression et non pour mes TCA.J'en parle souvent avec mon psy, mais rien ne changes, pas parce que je suis défetiste(je ne sais pas trop comment ça s'écrit,excuse^^) mais tout simplement parce que je ne veux pas guérir. J'ai conscience que sans l'envie je ne pourrais pas le faire.
Aujourd'hui je me sens plus seule que jamais. L'anoréxie passe, elle trépasse.Elle fait des ravages mentalement, physiquement et "relationellement"; j'ai perdue une amie à cause de cette maladie (au moins je ne me voile plus la face en disant que je ne suis pas malade) et j'en souffre beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
http://enfantplume.skyrock.com
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Sam 6 Juin - 13:00

F.Angel je suis très fière de toi. Je suis fière de toi parce que tu ne te voiles plus la face. C'est clair que tu souffres, beaucoup, énormément, mais tu es consciente des choses. Non tu ne veux pas guérir mais tu le sais. C'est super que tu sois suivie et que tu puisses en parler, c'est la clé. Je pense que quand on va très (trop) mal, on passe tous par cette période où l'on ne veut pas guérir. On ne peut juste pas... C'est trop dur, on va trop mal, on est trop plongés dans notre propre souffrance pour avoir du recul sur quoique ce soit. L'anorexie est une maladie très perverse qui est souvent très longue à guérir mais un jour tu auras un déclic. Le déclic qui fait que, PAF, ça y est, tu es en état de prendre la décision d'aller mieux, de le vouloir, et de tout faire pour. Même si c'est dur. Même si tu n'en peux plus de tes larmes. Continue ta psychothérapie, n'abandonne pas, c'est bien, tu es lucide, tu es franche avec toi-même, tu as du déjà beaucoup avancer, c'est un grand pas. Courage ne lâche pas, tu es sur la bonne voie!

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
F.Angel
Super Membre <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Paris
Humeur : En lutte perpétuelle
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Dim 7 Juin - 21:53

A vrai dire, je suis plutot contradictoire. j'ai conscience de ma maladie(plutot mes) et mon "obstination" à ne pas vouloir guérir; j'ai aussi conscience que je souffre et pourtant je ne veux pas me l'avouer. Lorsque je vais mal je me tais, je ne parle pas, j'étouffe ce que je peux bien penser. Pour moi la souffrance n'est que synonime de faiblesse. Oui, c'est comme la faiblesse face à la nourriture et aux crises, à la boulimie quoi.Pas pour les autres; les gens souffrent,vont mal, ils ne sont pas faibles pour autant, mais moi si.
J'ai peur de grossir et l'idée qu'un jour je ne serais plus "avec" l'anoréxie, car,bizarement on s'attache à ces betes la. Chaques repas m'est insurmontable,chaque soir je lutte pour ne pas me faire vomir et chaque soir je pleure sans pleurer (je suis incapable de pleurer, je ne peux pas me le permettre).
Je vis pour aller droit dans le mur, et c'est inévitable.Un jour je me le prendrais en pleine figure et peu etre que cela provoquera le declic.

En attendant je mange, je vomis, je ne mange pas, je veux maigrir tout en essayant de survivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://enfantplume.skyrock.com
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Lun 8 Juin - 12:55

C'est normal que tu n'arrives pas à accepter l'idée de vivre un jour sans l'anorexie-boulimie, vu que tu es en plein dedans... C'est le propre de la maladie, vouloir rester mince voire maigre. Les choses évoluent en toi bien que tu aies l'impression de stagner. Je pense que ça serait très important que tu voies un médecin spécialisé dans les TCA, parce que tu as l'air de souffrir énormément, et ton corps souffre aussi beaucoup de tous ces traumatismes & changements. Qu'est-ce que tu en penses? Te faire suivre à ce niveau là je pense serait une bonne idée, vu que apparemment ton psy ne s'occupe pas de tes problèmes alimentaires. Si je peux me permettre, tu es très mince pour ta taille ? Tu pèses & mesures combien? ( Répose objective stp... Pas à travers les yeux d'ana.) Merci pitchoune I love you

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
F.Angel
Super Membre <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Paris
Humeur : En lutte perpétuelle
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Lun 8 Juin - 20:00

Je mesure dans les 1.65/66 et je dois pesser une cinquantaine de kilo( peu etre un peu moins).On ne peux pas me considerer mince, j'ai héritée de bonnes cuisses et de bonnes fesses, par contre je n'ais pas beaucoup de poitrine. (je suis disproportionnée).
En réalité mon psy n'est pas vraiment là pour m'aider à comprendre pourquoi es ce que j'ai des TCA, il est juste là pour me stabiliser (c'est une aide thérapeutique à temps partiel) mais je suppose que je ne serais jamais stabiliser tant que je ne serais pas totalement guérie...
Je suis d'accord avec toi, il faudrait que j'aille voir un spécialiste mais je n'en ais pas envie, je ne suis pas pretre à franchir ce pas.C'est trop lourd, trop dur et c'est le contraire de ce que je veux.
Revenir en haut Aller en bas
http://enfantplume.skyrock.com
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Lun 8 Juin - 22:42

Pourtant c'est nécessaire... ça serait vraiment bien que tu te lances dans ta thérapie car c'est le seul moyen qui peut t'aider à guérir en profondeur...
Pour le poids ça va encore mais je prends du recul par rapport à ce que tu me dis sur tes bonnes cuisses lol y'a une marge d'erreur dans tout discours d'ano xD

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
cilou
Membre Actif
avatar

Féminin Nombre de messages : 56
Age : 27
Localisation : paris
Humeur : ça dépend de beaucoup de facteurs...
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Boulimie   Mar 9 Juin - 19:35

J'ai l'impression de te comprendre assez bien F.Angel. Je me suis aperçue que je n'étais pas "prette" à guérir de l'anorxeie-boulimie, ni d'accepter des formes ( que j'ai déjà à cause de la boulimie ) et encore moins prette à arrêter de penser à maigrir. Par contre je pense que ma psy serait prette à m'aider dans ce domaine ... si seulement je réussissais à lui en parler. Mais j'en ai tellement honte que je n'ai jamais pu lui en parler et il m'a fallu beaucoup de temps pour parvenir à en parler ( c'est pour ça que je ne me manifeste pas très souvent ^^ ) et ce n'est pas par manque de confiance bien au contraire! Mais peut-être que je bloque juste parce que j'ai trop peur de décevoir les autres, qui auraient vu un début de guérison, si je réussi à remaigrir un jour ...
Revenir en haut Aller en bas
F.Angel
Super Membre <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Paris
Humeur : En lutte perpétuelle
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Mer 10 Juin - 18:24

Lundi soir (jour de rdv avec mon psy) j'ai pas mal parlée avec mon psy, mais très,voir trop peu de mes TCA.J'essaierais de lui en parler la prochaine fois.
Aujourd'hui, suite à un exam de math foiré (et meme pendant mon examen) j'avais beosin de "manger". L'heure de la cantine arrive, d'habitude je ne mange rien ( je ne mange pas à la cantine, plus facile de faire croire que je mange) mais là je n'en pouvais plus. Je sors m'acheter un truc à manger pour le vomir ensuite.C'est pas terrible.

Je viens d'apprendre que ma meilleure amie (qui est ano-et boulimique) à tentée de se suicider (heureusement elle a ratée son coups). Je l'ai sus par mail car elle habite au Chili.
Elle est maintenant suivie pour sa TS et ses TCA. Je suis ravie pour elle et à la fois je me sens seule. Je n'ais pas le droit de lui écrire des mails vis à vis de la nourriture, le poids. Ce serais trop dure pour elle, et dégueulasse de ma part.Nous avions toujours partagées des conversations de ce genre, maintenant il va falloir faire abstraction de certaines choses... Au fond, ej suis soulagée qu'elle soit en train de "guérir". (je sais que ça n'a rien à voir avec les autres coms, mais j'avais besoin d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas
http://enfantplume.skyrock.com
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Dim 14 Juin - 23:09

Je suis désolée pour ta meilleure amie c'est vraiment très triste et elle doit beaucoup souffrir... C'est très dur de passer par ce qu'elle vit c'est atrocement douloureux. Oui il vaut mieux que tu évites le sujet TCA avec elle, ça pourrait la faire plonger encore plus de savoir que toi non plus, tu ne vas pas bien.Et n'hésites pas à te confier ici le forum est là pour ça pitchoune Wink Like a Star @ heaven

Cilou merci pour ta réponse ça fait plaisir de voir que le forum se ré-anime petit à petit !

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
F.Angel
Super Membre <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Paris
Humeur : En lutte perpétuelle
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Mar 23 Juin - 18:32

J'avais peur d'emettre le fait que je n'étais pas prete à "laisser tomber" l'anoréxie sachant que bien d'entres vous essaient de guérir, j'avais peur de vous possibles réactions. Malheureuseument c'est la srticte vérité, je n'en ais pas envie. Par ailleurs, l'on pourrait dire que je ne souffre plus de l'anoréxie, bizarement. Par contre je donnerais tout pour guérir de la boulimie.Je ne supporte plus les crises, le fait n'est quasiment plus douloureux. C'est une sentence inévitable qui soulage mon sentiment de culpabilité. Si au fond c'est douluoreux, et le mot sentence l'exprime bien, car la fait de vomir n'est que consequences du gavage qui s'est produit auparavant. La cause est bien plus douloureuse que la consequence dans mon cas. Je souffre d'avoir mangé et non d'avoir vomis (je ne pense pas etre la seule ou d'avoir été la seule). Comme on dit: "on regrettes toujours d'avoir mangé, jamais d'avoir jeuné", c'est con mais c'est comme ça et je ne peux faire autrement car l'envie me manque.

Cilou, je me sens soulagée. Je me sentais un peu génée de dire ce genre de choses voyant tout les autres commentaires des autres membres pleins "d'espoirs" ou encourageant les gens qui voulaient et veulent toujours aller de l'avant. Je craignais que mes coms soit déplacés. Mais cela ne m'empeche pas de dire que je suis désolée pour toi, j'aurais finalement préférée que tu ne comprennes pas ce que je dis. ça aurait éte plus facile pour toi de ne pas te sentir ainsi. Tu as commencée à en parler avec ta psy? Mon psy est au courant de mes TCA et que je n'ais pas envie de guérir, mais à vrai dire face à ça je ne vois pas trop ce qu'il pourrait me dire,me conseiller.
Je ne sais pas trop quoi te dire pour te consoler ou meme t'encourager car nous sommes toutes les deux dans la meme merde (si je peux me permettre).

En tout cas j'espere de tout coeur que tu ira mieux un jour (eseprant que ce soit bientot).

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
http://enfantplume.skyrock.com
cilou
Membre Actif
avatar

Féminin Nombre de messages : 56
Age : 27
Localisation : paris
Humeur : ça dépend de beaucoup de facteurs...
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Boulimie   Mer 24 Juin - 9:56

Merci pour ton com F. Angel Smile C'est sur que j'aimerai mieux vouloir continuer à m'en sortir mais je pense que c'est le fait d'être maintenant dans la bouilmie qui m'incite à ne pas oublier le reste. En fait au départ ma psy je la vois pour ça, sauf qu'on en est resté à l'anorexei et je n'ai jamais réussi à lui parler du reste ... :s par honte et je crois que le jour où j'y arriverai elle pourra m'aider et je pense que je reprendrai alors l'espoir d'y arriver. J'espère que tu retrouveras cet envie de vaincre la maladie toi aussi !!!
En fait je ne sais même pas si je me comprend vraiment, parce qu'il y a un fond de moi où je veux m'en sortir, mais d'un autre coté il y a toutes ces crises que je veux pouvoir éliminer de mon corps (j'essaye de ne pas recommencer à trop vomir :s), et je crois que c'est ce qui m'empeche de vouloir continuer à me battre. Donc en fait il faut vraiment que je prenne sur moi et que j'en parle à ma psy!
bon courage
Revenir en haut Aller en bas
F.Angel
Super Membre <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Paris
Humeur : En lutte perpétuelle
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Mer 24 Juin - 11:12

Si tu te sens dans l'incapacité de lui dire tu peux toujours essayer d'écrire et de décrire la situation dans laquelle tu es,non? Après c'est sur que c'est toujours mieux de le dire que de retranscrire des paroles sur du papier, mais on fait ce qu'on peux avec ce qu'on a.

Je n'ais pas eu besoin d'en parler, il était dejà au courant. A vrai dire tout le monde est au courant.Mes profs savent que j'ai eu des pb avec la nourriture (ils ne savent pas que j'en ai encore),ma mère, ma soeur,mon père, ma famille entiere (ou presque).

Si c'est pas indiscret comme question, ta psy t'aide comment vis à vis de l'anoréxie?
Parfois je me demande si mon psychiatre sert à quelque chose (juste pour les TCA)...Je suppose que oui, ça dépend aussi de moi. J'en parle souvent, mais jamais en profondeur.Je n'essaie pas de chercher les raisons qui me poussent à ne pas vouloir manger ou ce sentiment de culpabilité qui me ronges lorsque j'ai mangée ou les crises suivis de vomissements ou non. Je ne veux peu etre pas trouver le sens, car cela signifierait une guérison, ou en tout cas, la bonne voie à suivre pour guérir et vu que je n'en ais pas du tout envie, je suis dans l'incapacité de faire quoi que ce soit.C'est assez chiant comme situation.

Contrairement à toi cilou, je n'ais pas ces deux "envies". Si, j'ai envie de guérir de la boulimie, comme beaucoup d'entre nous je suppose.Par contre je ne veux pas la voir partir "elle", vivre sans l'anoréxie, je ne le projète pas, mais alors pas du tout.

PS: ma meilleure amie du Chili ne vas pas mieux, avec la nourriture ce n'est pas terrible, elle est plus qu'instable. Je ne sais pas quoi lui dire. Je ne peux pas me permettre de lui faire la morale sachant que je suis dans le meme etat qu'elle. Je suis assez angoissée et totalment desemparée. J'aimerais pouvoir lui dire que tout ira bien, mais je ne peux lui mentir. Elle le sait très bien. Elle sait lorsque je mens,lorsque je lui dis que je vais bien alors qque ce n'est pas vrai. Elle sait aussi que je ne suis pas du tout guérie de ana et mia.
Revenir en haut Aller en bas
http://enfantplume.skyrock.com
cilou
Membre Actif
avatar

Féminin Nombre de messages : 56
Age : 27
Localisation : paris
Humeur : ça dépend de beaucoup de facteurs...
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Boulimie   Jeu 25 Juin - 16:02

Merci du conseil F.Angel, je pense que je vais y songer sérieusement si je n'arrive pas à le dire. C'est vrai que j'y avais déjà pensé parce que j'écris pas mal et beaucoup plus facilement qu'à l'oral. Peut-être que je redoute en fait la réaction de mon interlocuteur...
En fait ma psy s'occupe surtout du stress et de la pression que je me mets toute seule parce qu'au départ mes problèmes alimentaires ne sont pas dus à un régime mais à des problèmes relationnels avec ma famille (aujourd'hui c'est passé mais pas les conséquences :s ). Donc en fait les difficultés sont surtout présentes pendant des périodes d'examens et c'est ce qui influe le plus sur mon comportement (dans les 2 sens). Il est sur qu'on en parle mais ce n'est pas le sujet principal, enfin si mais implicitement.
Je suis désolée pour ton amie, je ne sais malheureusement pas quoi te dire... à part bon courage !!!
Revenir en haut Aller en bas
F.Angel
Super Membre <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Paris
Humeur : En lutte perpétuelle
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Jeu 25 Juin - 20:09

Tu devrais partir de l'idée qu'un psy est neutre , ou sencé l'etre. Mon psy me le dit souvent pendant mes sceances. Si les troubles persistes ce n'est peu etre pas qu'à cause de tes problemes relationels avec ta famille, comme tu l'as dis auparavant, les problèmes sont réglés. Il faut peu etre chercher ailleurs, non?
Je ne dis pas que ce n'est pas dus à ça mais il existe peu etre un autre facteur qui font que tu ne puisses pas guérir...Après je ne sais pas ce que tu a vécu, je ne peux donc pas trop me faire une idée des causes qui t'ont causée ces troubles alimentaires.

Comment ça implicitement? si ce n'est pas trop indiscret bien sur.

Il n'y a pas grand chose à dire, mais merci. ça fait toujours plaisir d'entendre ce genre de parole. J'éspère tout simplement qu'elle finira par aller mieux.Et que tu arriveras à en parler avec ta psy par écrit ou oralement. Wink Je te souhaite bon courage moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
http://enfantplume.skyrock.com
cilou
Membre Actif
avatar

Féminin Nombre de messages : 56
Age : 27
Localisation : paris
Humeur : ça dépend de beaucoup de facteurs...
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Boulimie   Mar 30 Juin - 9:52

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'un psy n'apporte pas de jugement, ou alors pour aider et qu'il n'est pas là pour enfoncer ni pour répéter. J'ai toute confiance en ma psy mais je ne sais pas pourquoi j'ai ce blocage... C'est sur qu'il y a maintenant autre chose qui existe pour que les TCA persistent alors que ça va mieux (quoique... ? ça revient quand même de temps en temps mais à moindre échelle c'est sûr!) mais je suis bien incapable d'émettre la moindre idée la dessus!
En fait avec ma psy on a constaté que je me mets une pression monstre en plus de celle qui est déjà (perfectionnisme invisible vu mes résultats...) et du coup on s'occupe énormément de ça vu que c'est un grand facteur d'influence de mon état moral et de tout le reste qui va avec. De ce fait on parle moins de l'anroexie mais ça reste LE sujet qui dépend des autres dont on parle directement, d'où "implicitement".

Je n'ai pas encore réussi à mettre tout ça par écrit, il faut que j'essaye de poser ça à plat dans ma tête, déjà ça sera un grand pas.
J'espère que ton amie ira vite mieux, et que nous toutes on s'en sortions d'ailleurs!!!
Revenir en haut Aller en bas
F.Angel
Super Membre <3
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Paris
Humeur : En lutte perpétuelle
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Mar 30 Juin - 12:56

J'avoue que pour moi ça a été plus facile de parler de mes TCA vu qu'il était déjà au courant. De toute manière c'est lui qui a commencé à en parler, je n'ai fais que "suivre le courant". j'arrive aussi à dire que j'ai eu des crises, par contre il m'es impossible de lui répondre lorsque qu'il me demande ce que j'ai mangée, c'est bien trop difficil et honteux. C'est la question qu'il ne faut pas poser.

Laisses toi le temps d'écrire ou tout simplement de lui dire. Il ne faut pas que tu partes de l'idée que c'est une urgence (meme si tu ne supportes plus l'état dans lequel tu es). Moi aussi je suis un perfeccioniste version invisible (quoique mes résultats soient bien meilleur qu'avant; je suis victime du syndrome de la féniantise et du bordelisme Wink ; je suis perfeccioniste pour d'autres choses).

Dans des cas comme les notre, qu'il ne faut (en tout cas les médecins) partir de l'objectif que nous devons guérir, il faut d'abord creuser ailleurs, chercher les plaies les plus profondes pour ensuite pouvoir faire face à l'anoréxie et la boulimie.
En général on essaie de redonner une alimentation à peu près correcte au patient, ensuite c'est au psy de comprendre pourquoi on est malade en oubliant de se centrer sur ce qui, me semble plus "intéressant". Enfin je ne sais pas si c'est très clair ce que je dis...
L'anoréxie n'est que le résultats de quelque chose.On pourrait dire que c'est le coté superficiel, ce n'est pas la souffrance la plus profonde (bien qu'elle finisse par le devenir). Pour guérir on essaie de remanger normalement, on stabilise l'anoréxie ou la boulimie et non les blessures qui sont responsables de ces consequences néfastes.

Enfin je dis ça mais je ne suis jamais aller voir un médecin, je n'ai jamais été hospitalisée à cause de mes TCA. Je dis ça sans vraiment savoir, c'est juste l'idée que je me suis faite.
Peu etre que je me trompe,surement.
Revenir en haut Aller en bas
http://enfantplume.skyrock.com
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Ven 3 Juil - 12:54

Non F.Angel tu ne te trompes pas du tout c'est bien ça! Les TCA sont un moyen d'exprimer la souffrance de quelque chose de très profond qui bouffe. Le perfectionnisme je connais bien j'en ai beaucoup souffert bien que je n'ai jamais eu de problème alimentaire! J'en suis guérie aujourd'hui. Les TCA sont un moyen de vouloir garder le contrôle sur soi et sur qqch qui nous échappe. C'est juste la chose dont on souffre profondément qui s'exprime ainsi, comme d'autres l'exprimeraient par une simple dépression ( quoique les TCA & la dépression sont souvent liés )

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
Coton
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 148
Age : 31
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Boulimie   Ven 3 Juil - 12:58

Cilou c'est normal ta psy travaille avec toi sur la cause des TCA: car, si on trouve et soigne la cause, les conséquences ( TCA) disparaissent dans la logique. Bien sûr il faut du temps, c'est très long de guérir de troubles alimentaires. Mais avec de la patience et de la volonté, on s'en sort toujours ! Wink

_________________
* Đаиѕ тσυтєѕ lєѕ lаямєѕ ѕ'аттаяdє υи єѕрσія *

Coton
Revenir en haut Aller en bas
cilou
Membre Actif
avatar

Féminin Nombre de messages : 56
Age : 27
Localisation : paris
Humeur : ça dépend de beaucoup de facteurs...
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Boulimie   Dim 5 Juil - 17:52

F. Angel, je pense pouvoir confirmer ta pensée par mon "témoignage d'hospitalisée". C'est vrai que les médecins ne cherchent pas (forcément) dans les causes les plus profondes mais plutôt à nous imposer un rythme de vie des plus "communs aux autres" possible. J'ai été alimentée pendant 1 mois par une sonde et je n'ai vu de psy qu'un mois après ma sortie d'hôpital ! Ca montre bien leurs priorités et la superficialité de leurs soins !!!
Merci pour ton soutien Coton ! C'est vrai que je trouve ça très lent car je ne vois pas d'évolution, peut-être que ça serait pire sans la psy ?! Le problème qui se pose alors, dans mon cas, est de craquer, souvent par perte de patience ou d'espoir... sûrement les 2 ! Et puis c'est tellement embrouillé que je ne sais même pas si dans le fond je veux m'en sortir ou pas... Peut-être que c'est juste pour les causes qui sont toujours présentes et que, inconsciemment, j'espère garder un contrôle sur ces choses complètement abstraites ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boulimie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boulimie
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boulimie d'un proche
» La boulimie
» Anorexie, boulimie et obésité
» crises de boulimie
» Annorexie et boulimie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANNA OU LA VIE :: » Les Troubles Du Comportement Alimentaire « :: Discussions Autour Des TCA-
Sauter vers: