ANNA OU LA VIE

▬ bienvenue à slowdown; dernier membre inscrit sur le forum.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation de Jane.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jane
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Présentation de Jane.   Dim 12 Sep - 20:44

Je m'appelle Jane, enfin c'est le nom que j'ai décidé de m'attribuer sur ce forum.
- 16 ans et atteinte de TCA depuis 2 ans.
- Le théâtre résume ce à quoi je m'accroche pour guérir parce que j'y trouve une véritable passion et des espoirs futurs.

J'aime : l'odeur du coco, le Théâtre, ma famille et mes amis, le soleil, la musique, la lecture, l'écriture, la danse, les soirées à jouer aux cartes avec ma soeur cadette, l'Angleterre, le cinéma, aider et me sentir utile, les huiles essentielles

Je n'aime pas : le froid, la pluie, l'anorexie, la solitude, l'odeur de friture, rester seule à la maison, les maths et les sciences, le vide, les pièces sans fenêtres, la méchanceté gratuite,mon corp, l'humour noir,...

Pour être honnête,je ne sais pas vraiment comment me présenter,j'espère que le peu de choses inintéressantes que j'aie réussi à vous écrire soit suffisantes pour constituer une "présentation". En m'inscrivant sur ce site, j'avais dans l'idée d'y trouver un soutien et des encouragements plus extérieur à mon entourage.
Bien que mon journal intime m'aide beaucoup, il n'a pas la possibilité de me répondre et encore moins de me rassurer. Ces raisons me semblent si égoiste, je comprendrais que vous pensiez la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Dans-ma-bulle
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Lun 13 Sep - 0:45

Non, de toute façon c'est une maladie egoiste...

Bienvenu a toi Jane =)
Pour ce qui est de ta présentation je l'a trouve courte certe mais elle resume bien ce que tu es au final ^^
J'ador aussi le théatre, j'en est fait 2 ans mais j'ai du arrété (trop cher) tu en fait depuis lontemps ? tu joue quoi comme style de scene ?

Sinon comment est tu arrivé jusqu'a l'anorexie ? un décée ? une dispute ? (oui je pause beaucoup de question exuse moi Embarassed )
J'aimerais ecrire aussi mais j'ai tellement honte de moi parfois, et puis mon copin est TOUT le temps la, du coup laisser libre mon imagination sur une feuille de papier c'est casiment impossible, il me demande ce que je fait meme quand je vais juste au toilette...

Comment est tu arrivé jusqu'ici ?
Jespère que tu ty plaira en tout cas (ya pas beaucoup de monde depuis que je suis la mais je pense que sa reviendra petit a petit jespère)
Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Membre Actif


Féminin Nombre de messages : 35
Age : 24
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Lun 13 Sep - 21:45

Bienvenue, Welcome, benvenuto (choisi la langue que tu veux ^^)

D'un point de vue subjectif, l'homme agit pour lui et donc est dans presque tout les cas égoïste. D'un autre point de vue il n'y a rien d'égoïste dans le fait qui nous concerne.

Ta présentation est concrète donc qu'importe qu'elle soit courte ou non.

Je te poserais bien les mêmes question que Bulle, si, bien sur, tu veux y répondre.

Et Bulle, personnellement, je n'ai pas de journal car je n'ai jamais aimé le concept mais j'écris autrement et c'est un bon défouloir, bref, n'a tu pas un moment de solitude où tu pourrait écrire.
Et certes un journal n'a pas le pouvoir de répondre mais je pense que on peux y trouver des réponses : exemple, j'écris surtout des sortes de nouvelle a laquelle les personnages sont commun et on une mentalité et des envies bien différente et a force de décrire leur pensées je fini par m'immiscer dans le personnage et , parfois, par trouver la réponse qu'il me livrerais s'il existait. Bien que ce ne soit pas forcement celle qui me conviennent c'est mieux que rien.
Revenir en haut Aller en bas
Jane
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Lun 13 Sep - 22:03

Bonsoir dans-ma-bulle. Merci pour ton message d'accueil, ça me fait plaisir Smile

Je fais du Théâtre depuis 3 ans dans une Académie, j'ai eu l'occasion de jouer 2 fois dans une pièce. Je ne joue pas vraiment de style particulier, ce sont des textes relativement divers : tragédie, comédie, pièce contemporaine ou plus ancienne.
Pour le moment, nous travaillons sur une scène de Molière qui s'appelle L'Avare. ( Il y a eu un film avec Louis De Funès ). Peut-être l'as-tu déjà vu ?
En ce qui concerne l'anorexie, je ne connaîs pas exactement la raison de l'apparition de ce trouble. Comme beaucoup, elle a commencé par un régime qui m'a menée à perdre plus de 10 kilos et j'étais tellement contente que je me rajoutais toujours un petit dernier à perdre pour en arriver à un poid limite qui maintenant ne peut plus diminuer.
Je culpabilise énormément de causer autant de souci à ma famille avec l'anorexie parce que au fond je n'ai jamais rien vécu de très pénible sauf depuis l'apparition des TCA.
Je peux juste te dire qu'ana est en partie due au fait que mon corp a du subir beaucoup de "soins" à cause d'autres problèmes de santé tel que le port d'un corset, d'un appareil dentaire pendant la nuit, de cache oeil pendant toute mon enfance et aussi un terrible manque de confiance en moi. J'espère que je ne t'ai pas écrit une nouvelle, j'ai l'impression que ce que j'écris est d'un ennui rare, j'espère aussi que tu as ton oreiller à portée de main Wink
Pour ce qui est de ton copain, c'est dommage que tu ne puisses pas trouver le moyen de te faire ton petit jardin secret, il est sans doute inquiet pour toi. Si tu souhaite m'en parler sache que je suis à ton écoute Smile
Et toi comment es-tu devenue anorexique ? connaîs-tu la cause de ces troubles ? Embarassed
Quels sont tes loisirs ? est-ce que ce site t'aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Dans-ma-bulle
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mar 14 Sep - 13:04

TU ne m'ennuie pas du tout au contraire =)
L'avare oui, je l'est vu mais je m'en souvien pas vraiment, par contre je l'est jouer "egalement quand je faisait du théatre sauf qu'on jouer une seule scene pour la plupart pour justement pas faire une histoire mais plus voir comment chaqun interprété les personne, je sais pas trop comment dire, on toucher a tout ^^
J'adorais le théatre surtout la 1er année, mais en 2eme année je me suis retrouver avec des imbéciles qui n'ecouter rien et sa n'avancer pas.
Je suis comme toi, je culpabilise de faire sa surtout a mon copin parceque c'est lui qui le subis directement. Par contre ma famille n'est pas au couran depuis le temps mais je n'est jamais etait en "danger de mort" parceque j'ai toujour etait rattraper par des choses que je ne saurai expliquer mais qui me sauver bien de la cata quand meme.
Je pense pas que tout ce que tu es vecu avec ton corp soit anodin. Moi meme quand je suis née je refuser de me nourrire parceque j'ai etait enlever a ma mère trop vite, puis refuser de manger plus tard parceque j'ai eu une maladie au poumons que les medecin on juger "pas grave" alors que j'agoniser devant eux (je me suis senti mal d'etre aussi peut prise au serieux alors que je souffrais) , puis refuser de manger parceque j'ai etait battu, puis refuser de manger parceque mon corp est devenu un boulet avec lequel je doit vivre tout les jours.
Ta famille sait pour tes troubles ?
Pour mon copin je croi que je lui est donné ma parano maladive lol, je suis toujours sur son dos a vouloir savoir ce quil fait alors que je sais quil me fera jamais de mal de quelq façon que ce soit mais j'ai garder sa de mon ex qui lui c'est pas géné pour m'en faire. Je croi que c'est un peut tout sa qui font que je suis malade aujourd'hui, pour te dire je ne sais meme pas ce que je suis : anorexique ? boulimique ? Je ne suis pas hyperphagique. Disons que je passe de la normalité a l'anorexie, il m'est arrivé de faire des "crise de boulimie" mais jamais rien d'allarmant.
Pour te repondre je n'est pas de loisirs dans ma vie, j'aime certaine chose comme etre sur internet ou regardé la télé ou lire mais je m'en lasse, et au final plus grand chose de m'interresse. J'ai fait une ecole d'horticulture parceque a ce moment j'adorais les plantes, puis j'ai fait une ecole d'auxiliaire véto parceque j'adore les animaux, mais rien n'est très concluant, je perd vite confience en moi, je me lasse de tout et j'ai peur de reussir parceque sa voudrais dire changer de vie et l'inconnu me fait vraiment peur, c'est pire qu'une phobie... mais du coup je suis la, je fait rien a par pensée au jours ou je vais mourir et a m'en réjouir.
Pour le moment j'aime venir ici mais je croi pas que sa m'aide, je croi pas qui est quelque chose qui puisse m'aider enfait, la encors sa me fait peur, et j'ai peur quon me fasse faire des choses que j'ai pas envie de faire.
Oulala toi c'etait court mais moi je t'est vraiment ecrit un romain xD
Quesque tu fait dans vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Jane
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mar 14 Sep - 21:37

Bonsoir Bulle.
C'est dommage que tu aies dû arrêter le Théâtre.
C'est vrai que souvent pour s'amuser il faut être dans un bon groupe. Dans l'Académie ou je suis inscrite nous avons la possibilité de changer de groupe étant donné qu'il y a plusieurs cours pour plusieurs élèves et plusieurs classes par niveau.
Je trouve triste que tu ne parle pas à tes parents de ce mal.
ça doit être difficile de garder tout ça en toi, je comprend que ton copain s"inquiète.
Je suis très mal placée pour te juger et te donner la leçon mais depuis que je vois des médecins et que je sais que même avec eux j'ai encore du chemin à faire, j'ai compris qu'il est très difficile voir impossible de s'en sortir sans l'aide des médecins et le soutient de ton entourage. Je sais ô combien cela est difficile mais je t'encourage vraiment à en parler, si pas à tes parents, à une personne de ta famille.
Au début, moi je ne me rendais même pas compte que je ne mangeais presque plus rien, pour moi j'agissais de façon normale et jamais je n'aurai pensé être anorexique, ce mot ne me disait rien en ce temps là. Puis un jour après les nombreuses remarques de ma famille, amis et de mon comportement face à une assiette trop volumineuses, j'ai compris que j'avais un problème. J'étais loin de me douter que j'étais à un poid limite, je m'étais juste dit que j'avais besoin d'une petite aide. Alors j'ai fait la demande à ma mère de voir un médecin. J'ai eu très peur que l'on me force à mettre une sonde, que l'on m'oblige à reprendre du poid,...en réalité on ne m'a pas obligée on m'a ouvert les yeux et c'est moi qui ai fait la démarche de reprendre, peu, assez pour tenir ne pas être trop affaiblie, mais j'ai repris. J'aimerais que tu puisses en faire autant, pas question de reprendre mais même en parler chez toi, trouver du soutient auprès de tes parents et d'un médecin. Crois-moi je connaîs la peur que cela engendre mais une fois que tu es lancée, tu commences à t'accrocher à percevoir ce qui va, à accepter certaines choses.
Tu te fais vomir ? manges-tu peu ?
Tu sais les TCA, c'est très général comme terme, moi je pense qu'aucun cas n'est pareil.
Je suis sûre que tu as des loisirs et des choses que tu aimes faire mais comme tu vis des moments difficiles tu n'arrives pas à t'en rendre compte. J'ai mes phases aussi Wink je te comprend tout à fait. Tu aimes beaucoup la variété ? moi je trouve ça plutôt positif.
Pour les études, je suis une grosse trouillarde aussi. J'pense que ça revient à ma "super explication" un peu plus haut que les TCA sont aussi lié à une peur de grandir, de l'inconnu et c'est lorsque l'on commence à guérir à se reprendre en main que nos idées s'éclaire un peu. J'espère avoir pu t'aider un petit peu.
Dans la vie je ne fais rien de très intéressant . Je me trouve moche et je n'ai jamais eu de petit ami, pourtant je t'avoue que c'est une perspective qui me plairait et qui m'aidrait sans doute un peu. Je parle 1 langue étrangère en plus du français : l'italien.
Et toi ? que fais-tu la journée ? quel âge as-tu ? as-tu des amies ?
Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Membre Actif


Féminin Nombre de messages : 35
Age : 24
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mar 14 Sep - 22:27

Permettez moi de immiscer dans votre conversation (dsl mais quand je lis j'aime bien répondre Embarassed )

Jane, tu as surement raison pour s'en sortir il faut surement un soutien quel qu'il soit mais la famille et plus particulièrement les parents (après ça dépend les relations que tu as avec eux) s'il peuvent être un aide à leur manière n'ont pas forcement les idée que tu "veux" qu'elles aient. Personnellement, je serais plus à même d'en parler avec un quasi inconnu qu'avec ma mère ou mon père. Car les relations familiales ne sont pas toujours simple et solide et que les TCAs n'arrangent guère les choses.

Et comme tu l'as dit on ne commence pas l'anorexie en voulant l'être la plupart du temps on s'en rend compte après.

Bref, je me suis immiscée donc maintenant je pars

P.S : l'italien cheers je trouve cette langue magnifique
Revenir en haut Aller en bas
Dans-ma-bulle
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mar 14 Sep - 23:07

Tu a le droit de parler Agathe ne t'en fait pas. (Smile)

Bonsoir Jane
Ton académie a l'aire bien, moi je faisait juste du théatre dans une MJC donc tout petit et avec des jeunes du quartier donc rien de très épanouissant pour une chose que j'aimais beaucoup ^^
Agathe a raison sur la relation parents-enfants. Les miens sont plutot laxsiste mais pas très compréhensif... Pour eux tout ce bases sur l'experience et la volonté. Si on veux, on peut. Si on accepte de perdre on devient gagnant. Si on ce bouge le dernière on avances. Ils n'ont pas du tout la meme visions que moi des choses. J'ai essayer deja une fois d'en parler a mon père. J'avais attendu toute la nuit qu'il ce reveille. A 6h30 il arrive dans la cuisine, je me lève, creuver, meme épuiser mais il fallais que je le fasse, c'etait comme un défis. Puis je me suis avancer vers lui, je lui est dit que j'avais du mal c'est dernier temps a manger. Il a vu que j'etait pas bien, sa faisait plusieur jours qu'il m'apporté des truc de la boulangerie dans l'espoir que je mange parceque je maigrisser a vue d'oeil (je perdais 1kg par jours cetait de la follie). Il m'a demander ce que j'avais, je lui est dit que je n'aimais pas manger (en marmonnant dans ma barbe) et il a fini par me dire que je verrais une dietetitienne et qu'il m'inscrirais a une salle de sport, que sa me ferais du bien mais dans ma tete j'ai associer la salle de sport a une perte de poid et donc a continuer a maigrir. La discution c'est terminer quand il a du partir au travail. Je suis aller me coucher et j'ai pas cru 1 seule seconde que sa allais s'arranger et que j'avais etait comprise. Au final je n'est jamais vu de diet, j'ai juste vu des viennoiserie défilé dans ma chambre et ma mère qui a débarquer a l'improvite comme une coupable en disant quelle savais par mon père que sa allais pas. J'ai prétendu que j'allais bien, j'ai vu un psy quelle a appelé et que j'ai laché parcequil s'endormais a mes sceance, et me voila aujourd'hui avec plus rien et tout le monde croi que je vais mieux ou que je vais tout simplement bien. Ils me flanque la trouille avec le fait que je doit etre autonome, avoir un travail, avoir un appart, etc, et moi sa me fait juste SUPER peur.
Cela dit que croi que tu a raison je devrais en parler a mon frère. Je lui est deja dit une foi que je me faisait vomir, sa a etait pris a la légère (enfin c'est ce quil a montrer) mais je n'en sais pas plus, je n'est jamais eu d'eco la dessus. Donc des fois je me dit que je devrais ecrire pour parler, j'arrive pas en direct devant quelqun a m'exprimer mais je n'arrive jamais a me lancer. Quand je vais mal je me sent prette a ecrire, j'ai plein de choses a dire, mais je me lance pas parceque mon copin va encors me demander ce que je fait et j'ai pas envi de passé pour une débile meme si je sais que je passerais pas pour une débile je me sentirais débile...
Aujourd'hui je ne me fait plus vomir, c'est arrivé en juillet pendant mes vacances en Espagne mais plus maintenant pour le moment. Je mange très peut, je croi qui a pas une seule journée ou je dépasse les 1000 cal et quand je calcule j'arrive tout juste a 700 dans mes grosses journée de bouffe.
C'est vrai que depuis que je connais ces trouble j'ai limpression d'avoir fait marche arrière dans mes envie. Je veux vivre avec mon copin et avoir un bébé mais en meme temps c'est une idée qui me fait peur. Quand on fait l'amour meme si je suis sous pillule j'ai toujour "peur" de tomber encainte (meme si tecniquement c'est impossible) alors que pourtant j'ai affreusement envie de ce bébé mais d'un coté je me demande si c'est pas plus parceque je voudrais que mon présent change et que je me sentirais "moin seul" avec un bébé (c'est bysar parceque c'est pas un jouer mais en dehors de sa j'ai vraiment envi d'un bébé) mais je sais la encors qu'avec mes probleme je pourrais pas etre une bonne maman.
Pour repondre a tes question j'ai 20 ans depuis juillet. J'ai quelque pseudo amis a qui je ne suis pas du tout attacher. Enfait mes amis sont les "restes" du lycées ou j'ai rencontrer mon 1er copin (celui qui me frapper) et donc je n'est jamais etait très proche d'eux parcque j'etait toujours fourrée avec mon ex. Je sortait pas parceque sinon j'etait gogner et donc je resté chez moi a des km de mon ex qui ce géné pas pour sortir a attandre quil daigne s'occuper de moi (sans succes). Alors j'ai un ami a qui je suis plus attacher que les autres mais si je déménager je serais pas malheureuse de les quitter. C'est orrible, je m'en veux de pensée comme sa mais c'est ce que je ressent meme si je voudrais que ce soit different. Je sais qu'ils m'apprécie mais sans plus (a par cet ami qui m'envoi des message pour savoir comment je vais quand je fait la morte pendant plusieur semaines, mais c'est le seul). Jai une bonne amie d'enfance qui vie maintenant au Canada, donc on ce voi plus et puis on a pas grandi de la meme façon, on ce confi beaucoup mais on n'a pas grand chose en commun. Donc pour faire une reponse courte, je croi que non, je n'est pas d'amis. Dans la journée je suis chez mon copin ou chez moi (avec mon copin) et je regarde la télé, je lis, je fait de l'ordi, je me fait chier alors pour canaliser ma colère, mes crainte, ma déprime, je fait du sport, le plus possible ^^
C'est genial l'italien, mon copin est italien (rien n'a voir) et j'aime bien cette lanque. Moi je suis d'origine espagnole alors j'essai d'apprendre la langue parceque je l'a trouve jolie mais quand je retien un mot j'en oublie un autre alors j'ai laisser tomber ^^
Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Membre Actif


Féminin Nombre de messages : 35
Age : 24
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mar 14 Sep - 23:40

Ok donc je parle à nouveau

Comme l'a aussi dit Bulle les parents et la famille ne sont pas toujours compréhensif.
Par exemple (personnel) : Mon père sait que je ne vais pas rien mais nous n'avons qu'une relation basé sur l'argent et nous ne parlons jamais. Ma belle mère est sait ce qui se passe mais ses seules conseil sont croit en Dieu et il te sauveras. Alors non, seulement je ne suis pas croyante mais en plus sa n'aide pas. Mon Beau-père me fait des sermons d'une heure qui ne servent à rien, et ce surtout sur le fait que je n'ai pas de bonne relation avec ma mère. Et cette dernière, elle m'a envoyer voir medecin, psys, HP et hosto, on s'engueulle en permanent s'injuriant à la gueule. Et un jour elle m'a dit texto : "Pourquoi te faire souffrir ainsi ? Pourquoi nous faire souffrir ainsi ? Si tu tiens tant à mourir alors pend-toi ou saute d'un pont! Tu m'epuise arrête donc." Et là, j'ai bien eu mal. Car au final j'aimais ma mère maintenant non pas que je ne l'aime plus (je dois bien ressentir quelque chose) mais paradoxalement je la hais. Et je n'ai ni frère et soeur qui puissent comprendre ( 4, 6 et 10 ans)
Bref, avoir de bonne relations avec sa famille c'est bien mais c'est dur et s'il faudrait surement faire un premier pas personne ne veux le faire.

Bulle, essaie de lui en parler on verra bien.

J'ai voulu dire à ma tante que je me faisais vomir ( a une époque) mais elle habite bien trop loin et même si je sais qu'elle ayant été elle-même anorexique pendant longtemps elle pourra peut être m'aider mais je ne la voit que 5-6 fois par ans.

Personnellement j'ai tendance à ne pas manger (par contre la matin j'ai tout de même mon café-clope) jusqu'à ce que j'ai de tel vertiges que je prend quelques vitamines et des un "repas" de 500 kcal environ. Paradoxalement, à d'autre moment je mange tout les jours ( matin : café, pomme - midi : rien - soir : légume vert/salade et pomme) en veillant à ne pas allé au delà de 400 kcal

Avoir un enfant c'est un grand pas dans tout les domaines. Bulle, si puis-je me permettre, tu as encore tes règles malgré l'anorexie ? Tu n'es bien sur pas obliger de répondre.
Et il n'y a pas de bonne et de mauvaise mère, si tu veux tant que ça un enfant tu l'aura peut être dans quelques années, après tout est-ce si urgent tu n'a que 20 ans. Il parait qu'un enfant change la vie... Il parait...

L'italien est une belle langue, je connais quelques mots mais je fais de l'espagnol, avec qui j'ai déjà du mal, donc l'italien c'est pas demain la veille --"
Revenir en haut Aller en bas
Dans-ma-bulle
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mer 15 Sep - 13:26

Pas facile tout sa...
Je ne pense pas que mes parents soit aussi "dure" que les tien Agathe, mais je pense quil jouent dans la meme court dans le sens ou ils ne comprendrais pas (ils ne sont meme pas un tout petit peut au courant et ne ce doute de rien) donc on ne m'a jamais menacer de m'hospitalisé ou autre.

J'essairais de lui en parler mais peut etre pas tout de suite.

Pour te repondre Agathe, je suis sous pillule donc artificielement j'ai mes regles. Cela dit naturelement je ne sais pas si je l'est aurai encors. Je fait tellement soufrir mon corp que je ne peux pas dire si meme avec un poid normal j'aurais mes regles.
Bien sur un bébé peut attendre, je suis jeune, mais depuis que j'ai rencontrer mon copin j'ai de forte envie d'en avoir un. Cela dit je sais que c'est pas pour tout de suite, c'est pas le moment et un bébé on peut pas "l'annuler" si sa ce passe mal. Donc ce n'est qu'une grosse envie mais comme toute les autres sa attendra.
Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Membre Actif


Féminin Nombre de messages : 35
Age : 24
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mer 15 Sep - 20:36

Rien n'est jamais simple pour personne, n'est-ce pas ?

Je ne pense pas qu'ils soient "durs" dans la mesure où même si chacun réagit d'une mauvaise manière (de mon point de vu) Ils on leur idée et leur défaut comme j'ai les miens et même si les philosophie : n°1 (avec de l'argent on est heureux), n°2 (Dieu nous sauveras), n°3 (ce n'est qu'une crise adolescence) et n°4 (la médecine résout tout) ne sont pas forcement les bonnes, je pense que c'est au final toujours mieux que rien... Bien que certaine phrases haineuse seront toujours prononcé comme dans toute famille.

Prend ton temps ^^

Ah la pilule, mon médecin a jamais voulu me faire l'ordonnance --". Personnellement, je n'ai plus les miennes mais en temps normal, s'il l'on ce rétabli à un poids normal les règles doivent revenir.
"Annuler un bébé" si c'était possible je crois que le taux de naissance (ou de mortalité a voir) diminuerait quelque peu drunken
Revenir en haut Aller en bas
Jane
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mer 15 Sep - 21:59

Bonsoir Agathe et Bulle.
Je vous avais rédigé un long texte qui vient de se supprimer à l'instant et m'a mis les nerfs en bouillie Embarassed Je retenterai le coup demain soir.
Sad

Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Dans-ma-bulle
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mer 15 Sep - 23:40

Arf c'est des choses qui arrive tkt pas =)
prend ton temps rien ne presse.
Bonne nuit a toi
Revenir en haut Aller en bas
Jane
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Dim 19 Sep - 19:09

Bulle et Agathe,
J'ai lu vos réponses, merci pour vos réactions et vos messages.
En ce qui concerne les parents, c'est vrai que leur soutient et leur compréhension dépend des relations que leurs enfants entretiennent avec eux.
Mes parents ne m'ont pas comprise dés le début, c'est bien après des rendez-vous chez des médecins qu'ils ont commencé à se rendre compte de ce qu'étaient les TCAS.
Du côté de ma famille paternelle, la mentalité est très italienne.
Et dans les familles italiennes, la nourriture occupe une place importante dans la vie de tout les jours. Lorsque vous êtes reçue par de la famille ou des amis, on sert toujours plus abondament les invités, c'est une façon de montrer que l'on souhaite vous faire plaisir et que l'on s'est donné à coeur pour vous préparer un bon plat.
Ayant été élévé ainsi, mon père a eu beaucoup de mal à saisir pourquoi je pleurais chaque soir devant mon assiette de spaghettis.
Au début, ils voyaient cela comme un caprice.
Agathe, ma mère m'a déjà tenu des discours semblable au message de la tienne lorsque nous nous disputons mais je me rend compte avec le recul de mon suivi et de tout ce qu'elle essaye de faire pour m'aider qu'elle est très inquiète.
Je suis sûre que ta maman ne pensait pas ce qu'elle a dit. L'inquiétude peut se manifester sous différentes formes et pas toujours les bonnes.
Je suis sûre que lorsque tu iras mieux Bulle, tu te feras des amies Smile
Comment étais-tu lorsque tu allais au lycée ?
Je n'arrive pas à être moi-même à l'école, j'ai l'impression d'être un fantôme. Quand j'ouvre la bouche en classe, je parle très bas et bafouille très vite. Pourtant, jamais je ne suis comme ça au théâtre, là-bàs je parle en faisant de grands gestes, j'ai parfois l'impression que les gens rient des conneries que je raconte, ça me procure un bien fou, enfin 2 heures par semaine pour ainsi dire.
Tu sais au lycée, tu as les gens "supers populaires", ceux qui les suivent et ceux qui passent innaperçu ou ceux qui reste seul.
Je me situerait plutôt dans l'inapperçu.
Je t'envie d'avoir un petit ami, j'aimerai qu'un garçon s'intéresse à moi mais appart quelques rateaux je n'ai jamais rien obtenu de mes rapprochements avec eux, je n'ai jamais eu de petit copain.
Je trouve positifs que tu aies des projets et des envies (un bébé,...) c'est peut-être une porte vers un mieux, peut-être,... Embarassed
Donnez-moi de vos nouvelles et prenez soin de vous.
Jane.
Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Membre Actif


Féminin Nombre de messages : 35
Age : 24
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Lun 20 Sep - 1:11

Bonsoir

Oui, certes tout dépend des relations mutuelle.
Mais, je ne suis pas sure que ma mère ne pense ce qu'elle dit. Nous somme plus ou moins franche et même s'il se peut qu'elle s'inquiète, je ne parviens pas à cerner si elle a vraiment envie que je me foute en l'air, remarque ce ferais une autre bonne raison même si je me suis promis de ne jamais faire cela.

Ah oui, Jane, pas facile les traditions surtout quand cela mêle les TCAs et la nourriture

Les gens super populaire ? L'ironie est de mise... Mais remarque bien que hyper stéréotypé ces catégorie conviennent. Personnellement, j'ai une trop grande gueule pour passer inaperçue. Souvent je suis de ceux qui "suivent". Je ne fais pas vraiment attention à cela mais depuis quelque temps je ne veux plus rester seule quitte a être seule mais entouré.

Jane, tu as un tempérament plutôt "timide" au lycée ? en même temps si le théâtre te sert d'exutoire et te procure un bien être même pendant deux heure c'est bien
Revenir en haut Aller en bas
Jane
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Lun 20 Sep - 21:58

Bonsoir Agathe.

C'est dommage que tu ne parviennes pas à en parler avec ta maman, j'espère que tu arrives à trouver un peu d'apaisement et de soutient ailleurs que dans ton cercle famillial.
Pour ce qui est des "fameuses catégories" que je t'ai effectivement très stéréotypés, je me situe entre ceux qui suivent et ceux qui passent inaperçu.
Je n'ai jamais l'impression que les gens sont intéressés à chaque fois que j'ouvre la bouche, j'ai plus l'impression qu'ils attendent que je me dépêche de terminer pour passer à autre chose et même si cela peu te sembler égoiste, je me sens terriblement en manque d'attention à l'école et à force d'essais voués à l'échec je me renferme fortement et au moindre coup dûr je dois faire un effort énorme pour ne pas éclater en sanglot.
J'ai l'impression que tu parviens à te créer un voile plus facilement, peut-être que je me trompe ? j'ai un tempérament plutôt réservé et je crois que les gens me voient comme la timide très coincée, voir un peu nunuche (d'après un garçon).
Je déteste cette image mais au fond je ne peux rien faire pour la changer, au théâtre tout est bien différent. Et toi comment perçois-tu ta vie à l'école ? as-tu de bons amis dans ton lycée ?
Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Membre Actif


Féminin Nombre de messages : 35
Age : 24
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Lun 20 Sep - 22:22

Bonsoir Jane,

De soutient je n'en ai plus en ce moment mais un exutoire j'en ai bien un, un endroit ou je me sens bien, ou je reste deux heures de plus que prévue parce que je me sens loin des contraintes. C'est mon école de chant, j'adore le prof avec qui je peux parler franchement et les filles avec qui je sors, je dis des conneries, etc.

Je pense que tu te sous-estime grandement même si je ne te connais pas personnellement, je crois juste qu'il te manque de la confiance, de l'assurance

Qu'est-ce que tu appelle un voile exactement ?
Ce qui est sur c'est que j'ai toujours eu une grande gueule et j'essaie au maximum de ne penser à rien, de ne rien ressentir qui puisse me faire baisser le moral. Je suis loin d'avoir la "positive attitude" mais j'essaie de ne pas me laisser abattre.

Comment est tu exactement au théâtre qui tranche de ce que tu es au lycée ?

Ma vie au lycée n'est pas réjouissante, je suis dans une filière scientifique parce que ma mère m'a forcé à y aller et j'ai toujours l'impression d'avoir un train de retard (sauf en math et en histoire). Mais pour ce qui est de la vie "sociale" au lycée je n'ai pas à me plaindre, dire que j'ai des "amis" sera faux, je dirais plutôt des personne avec qui je m'entend bien qui m'accepte et avec qui je traine ( d'ailleurs j'ai tendance à n'être jamais avec les même personne deux jours à suivre)
Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Jane
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mar 21 Sep - 22:43

Bonsoir Agathe,
Je trouve bien que tu ailles un lieu ou tu te sentes bien et ou tu puisses être toi-même, je ressens exactement la même chose dans mon école de Théâtre.
Pour moi un voile c'est quelque chose qui cache tes faiblesses, que tu ne te sens pas mise à nue devant les gens.
Par exemple se donner des airs forts alors que l'on est très sensible.
C'est bien que tu essayes de faire abstraction de ce qui ne va pas et que tu essayes de ne pas y penser. J'ai un mal fou à le faire sauf lorsque j'étudie beaucoup ou lorsque je suis au théâtre.
Au théâtre je donne plus facilement mon propre avis, lance des blagues qui amuse ceux qui sont avec moi, à l'école c'est assez difficile à expliquer...
Je n'arrive pas à défendre mes opinions, au final j'approuve même si je ne suis pas d'accord. Lorsque je raconte ou parle de quelque chose, c'est à peine si l'on m'écoute, les gens ne sont pas du genre à avoir envie de m'attendre, de passer du temps avec moi et cela fait que je me renferme très fort. Je parle très peu et réagis très peu. J'ai souvent envie de pleurer parce que je me sens très seule. C'est pitoyable, je sais. Embarassed
Pourquoi ta maman ne t'a-elle pas laissé le choix pour ton option ? laquelle aurais-tu choisie ? ça ne doit pas être facile mais j'ai l'impression que tu fais au mieux pour t'accrocher en ce qui concerne école, maladie et quotidien. Courage Very Happy Parmi mes nombreuses pensées quelques-unes t'en sont dédiée lors de mes heures de solitudes à l'école. Smile
Je change parfois mes fréquentations aussi, le problème c'est qu'en m'éloignant de ma classe, je me désintègre des gens avec qui je passe le plus clair de la journée.
Dans ma classe, nous ne sommes que 4 filles. Et toi comment est ta classe ?
Consacres-tu beaucoup de temps à tes cours après l'école ?
Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Membre Actif


Féminin Nombre de messages : 35
Age : 24
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mer 22 Sep - 0:49

Bonsoir Jane,
Oui, être soi même est agréable personne ne pourra prétendre le contraire alors heureusement que les exutoires existent quel qu'ils soient ^^

Je vois, en fait c'est ce que j'appelle un masque mais ça revient au même. Et effectivement, c'est ce que j'essaie au maximum de faire.
C'est vrai que ça peut être difficile de ne pas penser à ce qui déprime plus ou moins mais si déjà tu y arrive au théâtre et en bossant c'est déjà ça et c'est bon signe (bon, je sais pas vraiment si j'ai en disant ça mais bon...)

Et non, ce n'est pas pitoyable loin de là je suis passé par là aussi... enfin moi, je ne pleurais c'était encore plus misérable les pleurs ne m'ayant jamais soulagé il m'arrivait de me mutiler au lycée/collège voire même en cour... Ce n'est surement pas simple pour toi, mais (ce que je vais dire est stupide vu que tu le sais) je ne vais pas te dire rapproche toi des autre je crois qu'on sait toutes comment marche le système à l'école en général. Mais n'y a-t-il pas quelconque affinité avec certaine personne ? ce serais toujours mieux que de suivre sans vraiment ce sentir concerné.

Mes parent étant scientifique il était inimaginable pour eux que je fasse ES, et encore moins du droit (mais bon qu'en j'en serais rendue là je serais majeure Very Happy ) Et toi dans quelle filière es-tu ?

A vrai dire, je n'essaie pas de m'accrocher surtout pas en ce moment, j'essaie plutôt de survivre. je ne veux rien abandonner, je ne veux aucun échec mais avant tout, je ne veux pas mourir pas maintenant, et quelque part en me prenant plus de 70% de mon temps, le lycée m'aide. Et merci, courage à toi aussi. Wink

Oui, c'est vrai qu'après tu perds un peu le fil et pas seulement des conversation --"

Ma classe est grande xD, 38 élève dont 22 mec... Dont, la classe est divisé en plein de mini-groupe.
Oui, je consacre un certain temps à mes cours mais sans plus. Je fais ce que je dois faire, je révise puis je ferme le trieur et je ne l'ouvre plus. A vrai dire, je préfère à la sortie du lycée fumé avec les fumeur de ma classe pour apprendre à les connaitre (enfin, plus ou moins) et aussi pour ne pas rentrer chez moi car, je me sens un peu emprisonné dans cette chambre.
Et toi, consacre tu beaucoup de temps à tes cours ?

Bref, vu que je ne sais pas à quelle heure tu lira ceci, bonne nuit ou bonne journée !
Et je penserais moi aussi à toi dans mes heures de pensée et de spleen
Revenir en haut Aller en bas
Jane
Nouveau Membre


Féminin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mer 22 Sep - 21:50

Bonsoir Agathe,

Si cela te paraît trop indiscret, je comprendrais que tu ne répondes pas. Quel âge as-tu ?

Je trouve que tu n'a pas vécu des choses facile mais que celles-ci t'ont malgré tout endurcie. J'espère pouvoir me faire un masque tel que toi un jour et j'espère aussi qu'un jour ce que toi et toutes les personnes souffrant de TCAs pourront être "remboursée" de ce temps perdu à se faire du mal, à chercher une perfection impossible, à obéir aux ordres d'une maladie qui semble ne pas vouloir s'en aller...

Pour ce qui est de l'école, j'ai des affinités mes en dehors de ma classe. Cette année je vais peut-être participer à un projet appelé MIKADO. Il s'agit d'un voyage humanitaire organisé au Maroc que l'on prépare pendant 1 ans et demi afin d'aller porter main forte aux gens de là-bàs et découvrir la vie. J'ai très peur de m'y engager mais les participantes sont plus jeunes que moi et c'est aussi une occasion de me sentir utile et de pouvoir me lier aux autres. Seulement, j'ai peur de m'engager. Et toi es-tu déjà partie en voyage avec ton école ? je suis en option langue, malhereusement je suis très mauvaise en mathématique et en sciences donc j'ai très peu d'heure par semaine. Et toi aimes-tu les langues ? que souhaites-tu faire après le lycée ?


Je pense qu'avant de s'accrocher il faut pouvoir survivre, c'est un pas déjà non ?
un petit... Embarassed
Ta classe est très nombreuse Surprised dans mon lycée les classes ne dépassent jamais 30 élèves XD.
J'ai commencé à fumer il y a 3 jours, lorsque j'étais seule à la maison, tu es la première à qui je le dis, mes médecins ne le savent pas, mes amis et mes parents non plus.
Je suis très très stressée et la cigarette me calme et me permet d'étudier sans me sentir paralysée par l'angoisse. Le problème c'est que je ne suis pas souvent seule à la maison et je n'ose pas en parler à mes parents, j'ai trop peur qu'il m'en empêche.
Je consacre pas mal de temps à mes cours, je déteste étudier mais ça m'hévite de déprimer, c'est comme un genre " de compagnie" au sinon je lis beaucoup quand je n'ai pas faim. Lire ça me donne des sensations bizzarre au ventre et je n'arrive pas très bien à me concentrer. Et toi aimes-tu lire ? que fais-tu pour ne penser à ce qui te préoccupe ?

sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny





Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Membre Actif


Féminin Nombre de messages : 35
Age : 24
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Mer 22 Sep - 22:52

Bonjour Jane,

J'ai seize ans, et toi ? (si puis-je me permettre)

Endurcie surement, mais le "masque" que j'ai est bien plus fragile que celui que j'avais avant chaque jour j'ai peur de craker et je ne crois pas qu'un masque qui inhibe les émotion soit forcement la meilleure solution. Quand à être rembourser de ce temps perdu un jour, je crains que ce ne soi pas possible... Le temps continue et continuera à s'écouler sans pause (sauf peut être en SVT xD) et c'est bien malheureux mais c'est ainsi.
Toi, aussi tu n'a pas vécu des choses facile.

Je suis partie en Espagne et Angleterre grâce à des voyages scolaires et cette année je repars en Espagne et peut-être qu'on ira à New york cheers et je pense que les voyages sont une bonne idée, de plus je connais bien le Maroc (père marocain) et je te le dis c'est une bonne occasion (et puis y a toujours du soleil) Et, cette "peur" il faut surpasser sinon elle t'entravera longtemps.
J'aime l'anglais, je hais l'espagnol donc j'aime les langues quand elle me plaisent (ce qui en fait ne veut rien dire mais bon ^^")
Je voudrais être avocate de la défense en criminologie. Et toi ?

Surement, mais comme je l'ai surement déjà dit, à force de survivre ça n'en vaut plus la peine. On se lasse indéniablement. Et c'est bien ça le problème on peut croire que la mort est un cadeau mais au final, je crains que ce ne soit pas le cas.
30 élèves ? Je veux allez dans ton lycée xD, nous on est bien trop nombreux

Pour ce qui est de la cigarette, je fume depuis quatre ans et je suis totalement accro, donc bien que je soit un mauvaise exemple avec mes clopes à la chaine allant jusqu'à 15 par jour (aujourd'hui par exemple) je te déconseille de fumer outre les causes sur la santé, cela fini toujours pas rendre accro (par exemple jusqu'à il y a six mois je ne l'étais pas) et le fric file à une vitesse.... Et puis devoir le caché au parent mentir, se faire prendre, faire semblant d'arrêter, inventé des excuses, en boucle...
Certes, la cigarette déstresse (une des deux raison pour laquelle je fume) mais bon. et si tu veux vraiment fumé (apret tout je ne peux rien y faire) un conseil, ne fume pas chez toi.
Quand au fait d'en parler au parent, sa dépend comment il sont, par exemple moi mon père me donne des clopes et ma mère me tue si elle sait que je fume encore... Donc, à toi de voir.

J'adore lire, écrire et dessiner. c'est un moyen d'expression extraordinaire et lire éloigne du monde, de la réalité pour un instant éphémère...
Pour ne pas penser à ce qui me préoccupe j'ai plusieurs solution que j'essaie dans cet ordre : fumer et parler avec quelqu'un d'un truc futile mais divertissant, écouter de la musique à fond, jouer au jeu vidéo n'importe quoi tant que ça occupe, écrire sur une feuille que je brule ensuite... et en dernier recours, ma "libération" : l'automutilation...

Personnellement les cours ne m'apportent pas de compagnie ça m'ennuie plus qu'autre chose mais bon, il faut bien bosser un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Dans-ma-bulle
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Jeu 23 Sep - 21:55

coucou Jane ^^
Pas repondu depuis un moment, bon je pense pas avoir manquer pendant ce temps...j'etait partie déprimé, a vrai dire c'est dernier jours son très difficile je commence a mettre au point une façon de demander a voir quelqun parceque je ne peux pas resté comme sa, je meurt a petit feu... bref ^^

Pour la cigarette (oui désolé je m'incruste) j'ai fumer pendant 2 ans sans jamais etre dépendante. Comme c'etait forcé dans ma tete cetait pas indispensable et donc j'ai pu arreté du jour au lendemain sans probleme (meme si parfois je fume avec mes ami juste pour "m'occuper" en quelque sorte) Souvent on me dit qu'on a toujour le choix de fumé ou pas, mais la non je n'avais pas le choix, psycologiquement j'etait soumise et cetait une super façon de mourir pour moi et si je ne l'avai pas fait on me les aurai brulé sur la peau donc non merci.

C'est genial je trouve votre proget MIKADO, j'aurais aimer faire sa aussi, dommage que dans ma classe ils etaient tous figé sur eux meme... mais tu a beaucoup de chance sa c'est clair =)

Coté nombre d'elève en classe je vous bas !! hahah ! Dans ma classe on etait 16 et j'etait la seule fille Cool Plus tard dans l'année une autre fille nous a rejoint, heureusement parceque je me senté seule face a tout ces mecs (beurk)

Si vous aimez lire j'ai peut etre quelque chose qui pourrait vous plaire. Je l'est fini ya quelque jours il s'appel "Le pavillion des enfants fous" et il est vraiment bien comme livre. C'est une fille de 15 ans qui raconte ce quelle a vecu a l'age de 13 ans lorsqu'elle a etait interner pour anorexie. Si ce genre de livre vous interresse celui ci est tip top surtout pour moi qui détèste les chose inventé par je ne sait qui ^^

Bonne soirée a vous je vous laisse dans votre discution, a bientot.
Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Membre Actif


Féminin Nombre de messages : 35
Age : 24
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Jeu 23 Sep - 22:41

Bonsoir Bulle,

Et au contraire, je me demandais ou étais tu passé et comment-tu allait. Quand tu dis voir quelqu'un tu pense à un psy ?

La deuxième raison pour laquelle je fume et celle pour laquelle j'ai commencé à fumer est de mourir le plus vite possible et ce qui rendait avant une clope si exquise c'était le fait de savoir que je diminuais mon espérance de vie. Ah s'occuper, oui c'est vrai que ça occupe aussi, les mains du moins.

16 et la seule fille ? Pauvre de toi...

Et pour ce qui est du bouquin j'essaierais peut être de la lire. A vrai dire je n'aime pas trop les bouquin qui parlent d'anorexie parce que pour moi lire c'est aussi une façon de ne plus y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Dans-ma-bulle
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Ven 24 Sep - 21:57


Bonsoir Agathe
Oui enfin quelqun qui puisse m'aider et me donné de quoi shooter mon cervaux quand sa va pas (donc tout le temps). A un moment j'etait sous lysanxia je sais pas si vous connessez c'est un anxiolitique puissant parceque je faisait des crise d'angoisse médicamenteuse : j'angoisser et pour calmer sa je prenais tout les medoc que j'avai sous la main en espérant que sa me calme et resultat j'ai frolé le lavage d'estomac...

Oui enfait c'etait dans un lycee pro, et j'etait dans une calme de pépinieriste (ceux qui arrache les arbre de la terre et qui les porte jusqu'a un camion, des truc pour les costeaux quoi d'ou le fait qu'il y est que des garçon) mais je me sentait pas plus faible qu'eux. Mais bon pour etre honnete j'avai choisi cette option parcequ'il y avait mon copin de l'epoque dans cette classe et que j'etait carement accro alors au lieu de resté dans ma serre avec toute les filles de l'autre moitier de la classe bin je suis allé avec lui. Enfait on etait un peut plus de 30 au total mais on avait les deux matière principal en séparé et toute les autres (français, maths, etc) en classe entière donc y avais une gueguerre entre notre partie et l'autre donc de toute façon les filles de cette classe et moi on c'est jamais entendu, dès que je parlais a un mec elles croyaient que j'allais me jeter dessus (toute jalouse comme des mouche "oui les mouches sont des inscte hyper jaloux")

Pour ce qui est de lire c'est vrai que moi aussi j'aime bien pensée a autre chose mais j'y arrive jamais, je ne fini jamais mes livre (sauf "nous les dieux" de bernard weber que j'ai adorer) sinon j'y arrive pas, je pense trop tout le temps a sa alors quand je lis une histoire sur les tca sa me permet d'oublier mes tca a moi et de lire un peut celle des autres. Je ne me compart pas du tout au livre que je lis au contraire je me sent comme quelqun qui découvre le probleme. C'est bysar a dire mais la plupart du temps quand je lis ce genre de livre je ne me sent pas concerner.
Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Membre Actif


Féminin Nombre de messages : 35
Age : 24
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   Sam 25 Sep - 16:12

Bonsoir ou Bonjour Bulle

Hum, je suis déjà perpétuellement sous codéine (antalgique dérivé de la morphine) et Atarax (anxiolytique). Et j'ai toujours dans un tiroir un flash de vodka en me disant qu'un jour je prendrais tout les comprimé même si je sais que c'est futile et que les chance de mourir sont quasi-nulle, mais je ne sais pas si les médoc aident vraiment...

Ah ok, je comprend mieux ^^" mais je ne savais pas que les mouches étaient jalouses.

C'est vrai que ce concentrer et difficile et c'est pour ça que j'écris en fait c'est plus facile de partir de sentiment ou d'idée internent. Quand au fait de se sentir concerner... effectivement c'est bizarre personnellement c'est justement parce que je sais que je suis plus ou moins dans le même cas que je n'aime pas lire ce genre de livre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Jane.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Jane.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Critère représentation individus [ACP]
» Art pariétal et représentation astronomique.
» Ma présentation
» Policopié des 6 variables de la représentation cartographique
» seth parle, l'éternelle validité de l'âme de Jane Roberts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANNA OU LA VIE :: » L'Espace Des Nouveaux Inscrits « :: Présentations des Membres-
Sauter vers: